Georges Python

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Georges Python
Fonctions
Député au Grand Conseil (Fribourg)
Conseiller d'État (Fribourg)
Conseiller national
Conseiller aux États
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Portalban, Suisse
Date de décès (à 70 ans)
Lieu de décès Fillistorf, Suisse
Nationalité Suisse
Enfants José Python
Profession Avocat
Religion Catholique

Georges Python, né le à Portalban et mort le à Fillistorf, est une personnalité politique suisse[1].

.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Python jouit d'un certain culte du souvenir, c'est pourquoi on peut retrouver une représentation de lui dans la fresque commémorative de la chapelle de Posieux (1924) et dans un vitrail historique de la cathédrale de Fribourg (1936). Une place du centre ville de Fribourg porte son nom[2]. Il s'y déroule chaque année plusieurs événements importants comme les Rencontres de folklore internationales ou Les Georges Festival.

Georges Python aurait inspiré Hergé pour le personnage du professeur Paul Cantonneau, coéquipier de Tintin dans Les 7 boules de cristal et l'Étoile mystérieuse[3]. Cette interprétation est cependant jugée infondée par certains tintinophiles et tintinologues, arguant qu'Hergé ne connaissait sans doute pas Python[4].

Il eut comme secrétaire l'écrivain et journaliste romand Léon Savary[5].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Georges Andrey, John Clerc, Jean-Pierre Dorand et Nicolas Gex, Le Conseil d’Etat fribourgeois : 1848-2011 : son histoire, son organisation, ses membres, Fribourg, Éditions La Sarine, , 143 p. (ISBN 978-2-88355-153-4, lire en ligne), p. 59-60
  • Pierre-Philippe Bugnard, « Le régime Python », dans Roland Ruffieux, Histoire du canton de Fribourg, Fribourg, , p. 875-887

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article Georges Python dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  2. « Place Georges Python », sur myswitzerland.com (consulté le )
  3. Laurent Missbauer, « Tintin et la Suisse », Sports et Loisirs, mais encore...,‎ , p. 30 (lire en ligne)
  4. Alain-Jacques Tornare et Jean Rime, Tintin à Fribourg : Dits et interdits, Fribourg, Bibliothèque cantonale et universitaire Fribourg, (lire en ligne), p. 20.
  5. (de)Léon Savary par Charles Linsmayer