Georges Heylens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un footballeur image illustrant belge
image illustrant un entraîneur <adjectif> de football image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un footballeur belge et un entraîneur belge de football.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Georges Heylens
Georges Heylens.jpg
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (74 ans)
Lieu Etterbeek (Belgique)
Taille 1,68 m (5 6)
Poste Défenseur, Entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
19601973 Sporting d'Anderlecht 452 (10)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
19611973 Belgique 67 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1973-1975 Royale Union Saint-Gilloise
1975-1977 KV Courtrai
1978-1983 Eendracht Alost
1983-1984 RFC Sérésien
1984-1989 Lille OSC
1989-1990 K Beerschot VAV
1990-1992 Royal Charleroi SC
1993-1995 RFC Seraing
1995-1996 Gençlerbirliği SK
1996-1997 FC Malines
1997-2001 Armée Royale Belge
2001-2003 FC Athois
2003-2004 R Leopold Uccle FC
2008-2010 UR Namur
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Georges Heylens, né le 8 août 1941 à Etterbeek, est un footballeur belge reconverti entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce défenseur latéral droit a joué toute sa carrière à Anderlecht, remportant 7 titres de champion de Belgique[1].

Il compte 67 sélections en équipe de Belgique entre 1961 et 1973[2]. Il a fait partie du onze anderlechtois Diables Rouges qui joue le 30 septembre 1964 à Anvers (Belgique-Pays-Bas, 1-0). Il a aussi participé à la coupe du monde 1970 au Mexique mais la Belgique y a été éliminée au premier tour.

Heylens est ensuite devenu entraîneur, notamment de Lille entre 1984 et 1989.

Son dernier poste en date fut à l'UR Namur (Division 3 belge). Lors de la saison 2009-10, le club connaît un début de saison médiocre puis se reprend et s'approche du Top 5 (sur 18 club). Après la trêve les "vieux démons" reviennent et l'équipe peine à gagner. En mars, Heylens quitte le club toujours en proie à des soucis internes et en manque de moyens financiers concrets.

En 2011, il intègre la cellule de scout de Lille.

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie du joueur sur le site anderlecht-online.be
  2. Sélections du joueur sur le site de l'URBSFA