Georges Heylens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georges Heylens
Image illustrative de l'article Georges Heylens
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (76 ans)
Lieu Etterbeek (Belgique)
Taille 1,68 m (5 6)
Poste Défenseur, Entraîneur
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
19601973 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht 452 (10)
Sélections en équipe nationale
Années Sélection M (B.)
- Flag of Belgium (civil).svg Belgique 67 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1973-1975 Drapeau : Belgique RU Saint-Gilloise
1975-1977 Drapeau : Belgique KV Courtrai
1978-1983 Drapeau : Belgique Eendracht Alost
1983-1984 Drapeau : Belgique RFC Sérésien
1984-1989 Drapeau : France Lille OSC
1989-1990 Drapeau : Belgique K Beerschot VAV
1990-1992 Drapeau : Belgique Royal Charleroi SC
1993-1995 Drapeau : Belgique RFC Seraing
1995-1996 Drapeau : Turquie Gençlerbirliği SK
1996-1997 Drapeau : Belgique FC Malines
1997 Drapeau : Turquie Gaziantepspor
1997-2001 Drapeau : Belgique Armée Royale Belge
2001-2003 Drapeau : Belgique FC Athois
2003-2004 Drapeau : Belgique R Leopold Uccle FC
2008-2010 Drapeau : Belgique UR Namur
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Georges Heylens, né le 8 août 1941 à Etterbeek, est un footballeur belge reconverti entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce défenseur latéral droit a joué toute sa carrière à Anderlecht, remportant 7 titres de champion de Belgique[1].

Il compte 67 sélections en équipe de Belgique entre 1961 et 1973[2]. Il a fait partie du onze anderlechtois Diables Rouges qui joue le 30 septembre 1964 à Anvers (Belgique-Pays-Bas, 1-0). Il a aussi participé à la coupe du monde 1970 au Mexique mais la Belgique y a été éliminée au premier tour.

Heylens est ensuite devenu entraîneur, notamment de Lille entre 1984 et 1989.

Son dernier poste en date fut à l'UR Namur (Division 3 belge). Lors de la saison 2009-10, le club connaît un début de saison médiocre puis se reprend et s'approche du Top 5 (sur 18 club). Après la trêve les "vieux démons" reviennent et l'équipe peine à gagner. En mars, Heylens quitte le club toujours en proie à des soucis internes et en manque de moyens financiers concrets.

En 2011, il intègre la cellule de scout de Lille.

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]