Georges Castellana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castellana.
Georges Castellana
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Le chanoine Georges Castellana, né et mort à Nice (1898-1964), est un ecclésiastique et lexicographe français.

En poste dans le Vieux-Nice, Castellana était à même de confesser ses ouailles aussi bien en niçois qu'en français.

Il fut aumônier des Pénitents noirs de la chapelle de la Miséricorde, l'une de ces confréries de pénitents laïcs.

À noter que la langue notée est celle de la ville de Nice et non de l'ensemble des parlers du comté de Nice.

Ces ouvrages utilisent pour noter le niçois une adaptation de la graphie mistralienne de l'occitan.

Ces dictionnaires sont précieux car ils indiquent aussi nombre de gentilés (que l'on ne peut qualifier strictement d'autochtones puisqu'il s'agit du gentilé utilisé non pas par les intéressés eux-mêmes mais par les Niçois) qui suivent le toponyme et sont précédés de lu qui est l'article masculin pluriel à Nice, par exemple : Menton : Mentoun ; lu Mentounasc.

Il existe une rue Chanoine-Georges-Castellana à Nice.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire français-niçois, Nice, Serre édition (réimpr. 1977), 421 p.
  • Dictionnaire niçois-français, Nice, Serre édition, 1952 (réimpr. 1977), 267 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]