Geo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir GEO.
Geo
Image illustrative de l'article Geo

Création 1989
Disparition 1998
Siège social Drapeau des États-Unis Détroit, Michigan Voir et modifier les données sur Wikidata (États-Unis)
Actionnaires General MotorsVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Automobile
Société mère General Motors

Geo était une marque de voiture américaine qui appartenait à General Motors. La marque est apparue en 1989 aux États-Unis et elle fut absorbée par Chevrolet en 1998. Son slogan était "Get to know Geo." À l'origine, Geo avait été formé pour rivaliser avec les véhicules importés sur le marché nord-américain dans les années 1980, qui gagnaient du terrain chaque année. La marque vécut jusqu'en 1997, année après laquelle les modèles furent rebadgés avec la marque Chevrolet. Dans les années 1990, l'intérêt du consommateur pour les petites voitures économiques diminua, et le dernier véhicule conçu par Geo, le Tracker, disparut en 2004. Au Canada, une autre marque, Asüna, fut introduite en 1992, pour permettre aux revendeurs Pontiac-Buick-GMC d'accéder à une gamme similaire.

Usines[modifier | modifier le code]

La plupart des modèles Geo étaient fabriqués par General Motors en collaboration avec les constructeurs japonais. La Prizm était produite à l'usine NUMMI à Fremont, en Californie. Cette usine était la première à être utilisée par deux entreprises différentes (GM et Toyota) non associées financièrement aux États-Unis. Les modèles Metro et Tracker étaient fabriqués à l'usine GM/Suzuki CAMI à Ingersoll en Ontario. Les seules exceptions étaient la Spectrum et la Storm qui étaient entièrement fabriqués par Isuzu. Les Metro cabriolet, et plus tard les Tracker étaient construits par Suzuki au Japon.

[modifier | modifier le code]

Le logo Geo était basé sur le logo Chevrolet : le dièdre Chevrolet était placé dans le O de Geo.

Modèles[modifier | modifier le code]

Les années récentes ont vu diminuer l'intérêt des consommateurs nord-américains pour les véhicules compacts et économiques, et le dernier modèle survivant de l'ère Geo, le Prizm, a été arrêté en 2002.

Devenir de la marque[modifier | modifier le code]

Avec la montée des prix de l'essence de 2004 et 2005, les consommateurs ont commencé à réclamer de plus petites voitures, et bien que Geo ne soit plus sur le marché, General Motors s'est remis à vendre des véhicules importés portant la bannière Chevrolet, en prenant des véhicules de sa division Daewoo; la Chevrolet Aveo qui en résulte pourrait être successeur de la Geo Metro.