Gare de Saint-Erme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Erme
Image illustrative de l’article Gare de Saint-Erme
Gare de Saint-Erme, côté rue
Localisation
Pays France
Commune Saint-Erme-Outre-et-Ramecourt
Adresse Place de la gare
02820 Saint-Erme-Outre-et-Ramecourt
Coordonnées géographiques 49° 31′ 37″ nord, 3° 51′ 28″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Code UIC 87171751
Services TER Grand Est
Caractéristiques
Ligne(s) Reims à Laon
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2
Altitude 101 m
Historique
Mise en service 31 août 1857
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Saint-Erme
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Saint-Erme
Géolocalisation sur la carte : Aisne
(Voir situation sur carte : Aisne)
Saint-Erme

La gare de Saint-Erme est une gare ferroviaire française de la ligne de Reims à Laon, située sur le territoire de la commune de Saint-Erme-Outre-et-Ramecourt, à proximité de Montaigu, dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

Elle est mise en service en 1857 par la Compagnie des chemins de fer des Ardennes. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Grand Est.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 101 m d'altitude, la gare de Saint-Erme est située au point kilométrique (PK) 34,102 de la ligne de Reims à Laon entre les gares d'Amifontaine et de Coucy-lès-Eppes. Un embranchement particulier débute en gare et rejoint le camp de Sissonne.

Elle dépend de la région ferroviaire de Reims. Elle dispose de deux voies principales (1 et 2) et deux quais d'une « longueur continue maximale » (longueur utile) : de 120 m pour le quai X (Voie 2) et 146 m pour le quai Y (Voie 1)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Compagnie des chemins de fer des Ardennes met en service les 52 kilomètres de la ligne de Reims à Laon en 1857, le pour les voyageurs et le pour les marchandises[2]. La station qui s'appelle alors « Saint-Erme-Montaigu »[3], dessert Saint-Erme-Outre-et-Ramecourt bourg de 1 731 habitants et Montaigu qui est un village de 970 habitants.

Les deux bâtiments en ruine après les combats. Celui de 1857 est au premier plan

En 1857, elle reçoit un petit bâtiment qui consistait en un petit pavillon de trois travées sous toiture à croupes à faible pente[4], bâtiment qui sera ensuite agrandi puis doublé par un petit bâtiment à deux étages de cinq travées sous bâtière[4].

Durant la Première Guerre mondiale, la gare fut bombardée et les deux bâtiments furent très gravement endommagés. Des bâtiments provisoires en bois ont été édifiés à la place[4].

Après la guerre, une gare type « reconstruction »[4] a remplacé le bâtiment de 1857. L'annexe de la gare, qui avait également souffert a été réparée et existe toujours, reconvertie en logements.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

La gare de Saint-Erme côté quais avec le passage à niveau.

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[5] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport.

Le passage d'un quai à l'autre se fait par le passage à niveau.

Desserte[modifier | modifier le code]

Saint-Erme est desservie[5] par des trains régionaux TER Grand Est, qui effectuent des missions entre les gares de Reims et de Laon.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Le parking des véhicules est possible à proximité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Réseau Ferré de France (RFF), Document de référence du réseau ferré national : annexe 7.2, liste des quais, 2012 p. 75 pour télécharger le document pdf (Consulté le 10 octobre 2011)
  2. Adolphe Laurent Joanne, Atlas historique et statistique des chemins de fer français, L. Hachette, 1859, p. 36 intégral (consulté le 10 octobre 2011)
  3. Audin, Guide du voyageur en France, Hachette 1861, p. 77 intégral (consulté le 10 octobre 2011).
  4. a b c et d « Saint-Erme : 02 - Aisne | Cartes Postales Anciennes sur CPArama », sur www.cparama.com (consulté le 6 janvier 2019)
  5. a et b Site SNCF TER Hauts-de-France, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare de Saint-Erme lire (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Laon Laon TER Grand Est Guignicourt Reims
Laon Coucy-lès-Eppes TER Grand Est Amifontaine Reims