Gare de Faremoutiers - Pommeuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Faremoutiers - Pommeuse
Image illustrative de l’article Gare de Faremoutiers - Pommeuse
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare (2012).
Localisation
Pays France
Commune Pommeuse
Adresse Avenue de la Bilbauderie
77515 Pommeuse
Coordonnées géographiques 48° 48′ 31″ nord, 2° 59′ 36″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TransilienLigne P du Transilien
Caractéristiques
Ligne(s) Gretz-Armainvilliers à Sézanne
Voies 1
Quais 1
Transit annuel 253 800 voyageurs (2016)
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 90 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Darche-Gros (BUS) Darche-Gros 02 31 38

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Faremoutiers - Pommeuse

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Faremoutiers - Pommeuse

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

(Voir situation sur carte : Seine-et-Marne)
Faremoutiers - Pommeuse

La gare de Faremoutiers - Pommeuse est une gare ferroviaire française de la ligne de Gretz-Armainvilliers à Sézanne, située sur le territoire de la commune de Pommeuse, au nord de celle de Faremoutiers, dans le département de Seine-et-Marne, en région Île-de-France.

Elle est mise en service en 1863 par la compagnie des chemins de fer de l'Est.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par les trains de la ligne P du Transilien.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 91 m d'altitude, la gare de Faremoutiers - Pommeuse est située au point kilométrique (PK) 64,531 de ligne à voie unique de Gretz-Armainvilliers à Sézanne, entre les gares de Guérard - La Celle-sur-Morin et de Mouroux[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 2 février 1861[2], la compagnie des chemins de fer de l'Est, met en service le premier tronçon, jusqu'à la gare de Mortcerf, de sa future ligne de Gretz à Sézanne. La mise en service du tronçon suivant, de Mortcerf à Coulommiers sur lequel se trouve la gare de Faremoutiers - Pommeuse, va être plusieurs fois reportée du fait de sols de mauvaises qualités, provoquant notamment des éboulis dans les tranchées. La mise en service commercial, ainsi qu'une petite inauguration, ont eu finalement lieu le 2 avril 1863[3].

Le 13 décembre 2009 la ligne P du Transilien est mise en horaires cadencés y compris pour les trains qui desservent Faremoutiers - Pommeuse, puisque la navette s'arrêtant à Tournan est supprimée et remplacée par un trajet jusqu'à la gare de Paris-Est.

En 2016, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 253 800 voyageurs[4].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCF du réseau Transilien, elle offre divers services[5] avec, notamment, une présence commerciale du lundi au vendredi. Elle est équipée d'un automate pour la vente des titres de transport Transilien.

Desserte[modifier | modifier le code]

Faremoutiers - Pommeuse est desservie par les trains de la ligne P du Transilien (réseau Paris-Est).

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules y est aménagé.

La gare est desservie par les lignes 02, 31 et 38 de la société de transport Darche-Gros.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « [002/1] Gretz-Armainvilliers - Coulommiers », p. 34.
  2. René-Charles Plancke, Histoire du chemin de fer de Seine-et-Marne : tome I de la vapeur au TGV, édition Amatteis, Le Mée-sur-Seine, 1991, p. 278.
  3. René-Charles Plancke, 1991, p. 282.
  4. « Fréquentation en gares – Faremoutiers-Pommeuse », sur SNCF Open Data, traitement du 25 septembre 2017 (onglet informations) (consulté le 27 août 2018).
  5. Site SNCF Transilien, Les gares transilien : Faremoutiers - Pommeuse lire en ligne (consulté le 15 mars 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René-Charles Plancke, Histoire du chemin de fer de Seine-et-Marne, t. I : De la vapeur au TGV, Le Mée-sur-Seine, Édition Amatteis, , 511 p. (ISBN 2-86849-105-7), « La ligne de Gretz à Sézanne », p. 277-297.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Paris-Est Guérard - La Celle-sur-Morin Transilien Ligne P du Transilien Mouroux Coulommiers