Gabriele Boccalatte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gabriele Boccalate)
Gabriele Boccalatte

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Naissance 1907,
Orio
Décès 24 août 1938,
aiguille de Triolet
Carrière
Disciplines Alpinisme
Compagnons de cordée Ninì Pietrasanta

Gabriele Boccalatte, né à Orio dans le Canavais en 1907 et décédé à l'aiguille de Triolet le , est un pianiste, grimpeur et alpiniste italien, dont les exploits majeurs se sont déroulés dans le massif du Mont-Blanc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après 1926, Gabriele Boccalatte répète les itinéraires les plus classiques du massif du Mont-Blanc et réussit dans les Dolomites plusieurs voies remarquables pour l'époque avant de réaliser ses grandes premières à partir de 1930. Après un intermède andin en 1933, il entreprend une série de premières tout à fait exceptionnelles. Le , il est tué par une chute de pierres alors qu'il tente une ascension en face sud-est de l'aiguille de Triolet.

Gabriele Boccalatte, de même que Giusto Gervasutti et Lucien Devies, a été l'un des plus ardents défenseurs de l'introduction dans le massif du Mont-Blanc de l'échelle des difficultés de Willo Welzenbach. Boccalatte a laissé un journal qui a été publié après sa mort[1].

Ascensions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 2, Paris, Atlas, , 2400 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. * Gabriele Boccalatte, Piccole e grandi ore alpine, Cda & Vivalda, , 272 p. (ISBN 978-88-7808-102-4)
  2. En 1932, Gabriele Boccalatte rencontre Ninì Pietrasanta, laquelle devient plus tard sa femme

Liens externes[modifier | modifier le code]