GAP (logiciel de calcul formel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir GAP.
GAP

Informations
Développé par GAP Group
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 4.10.2 ()[1],[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/gap-system/gapVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en CVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Linux, Microsoft Windows, macOS, Unix et type UnixVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Logiciel de calcul formel
Licence GPL
Site web www.gap-system.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

GAP (abréviation de groups, algorithms, programming) est un logiciel libre, pour l'algorithmique algébrique. Il possède une bibliothèque très riche[3], notamment pour la théorie des nombres, la combinatoire, le calcul sur les groupes finis, les polynômes, mots, automates, graphes et codes. Il est disponible sous Windows et les systèmes de type UNIX (dont Linux et Mac OS X). La version pour Mac OS 9 n'est plus fournie depuis GAP 4.5[4].

Le langage a une syntaxe assez proche du logiciel Maple. GAP est également intégré aux logiciels SageMath et Wims.

Historique[modifier | modifier le code]

La première version publiée, GAP 2.4, remonte à 1988[5],[6]. Toutefois, Joachim Neubüser (de) et ses étudiants de l'université d'Aix-la-Chapelle ont commencé à travailler dessus dès 1986. Le projet a débuté comme projet de fin d'études pour quatre étudiants : Johannes Meier, Alice Niemeyer, Werner Nickel et Martin Schönert.

L'interpréteur est sous licence GPL, les paquets de la bibliothèque peuvent être sous d'autres licences.

GAP a d'abord été développé à l'université d'Aix-la-Chapelle (Allemagne) de 1986 à 1997. Puis jusqu'en 2005 le développement a été réalisé à l'université de St Andrews (Royaume-Uni). Depuis 2005, il est réalisé en partenariat par quatre centres : les deux précédents, ainsi que l'université du Colorado à Fort Collins (États-Unis) et l'université de Brunswick (Allemagne).

En 2008, GAP a reçu de l'ACM/SIGSAM le Richard Dimick Jenks Memorial Prize for Excellence in Software Engineering applied to Computer Algebra[6],[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « GAP System for Computational Discrete Algebra » (consulté le 18 juillet 2019)
  2. « Release 4.10.2 » (consulté le 18 juillet 2019)
  3. Manuels de référence de la bibliothèque de GAP
  4. Changes between GAP 4.4 and GAP 4.5
  5. Some History of GAP
  6. a et b David Joyner, « Open source computer algebra systems: GAP », ACM Communications in Computer Algebra, vol. 43, nos 3/4,‎ (DOI 10.1145/1823931.1823953)
  7. Richard Dimick Jenks Memorial Prize for Excellence in Software Engineering applied to Computer Algebra