Funky Four Plus One

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Funky 4+1)
Aller à : navigation, rechercher
Funky Four Plus One
Surnom Funky 4 + 1, Funky Four Plus One More
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hip-hop[1], rap old school[1], électro[1]
Années actives 19761983
Labels Enjoy Records, P-Vine Records[2], Sugar Hill Records
Composition du groupe
Membres Keith Keith
Sha Rock
DJ Breakout
Jazzy Jeff
Anciens membres Rahiem
K.K. Rockwell
Lil' Rodney Cee

Funky Four Plus One (parfois stylisé Funky 4 + 1[1]) est un groupe de hip-hop américain, originaire du Bronx, dans l'État de New York. Actif de la fin des années 1970 au début des années 1980, ce groupe de rap old school, qui n'a jamais publié d'album studio, reste une formation respectée et influente dans le milieu du hip-hop.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé en 1976, Funky Four Plus One devient le premier groupe de hip-hop dans lequel une femme occupe le rôle de MC[1]. Le groupe fait ses débuts, en 1979, avec le titre Rappin and Rocking the House, publié au label Enjoy Records[1],[3].

En 1980, le groupe signe un contrat avec Sugar Hill Records et enregistre une série de singles très « funky », rapides, dansants et entraînants dans l'esprit des block parties. Certains laissent une trace importante dans l'histoire du hip-hop, le plus célèbre d'entre eux étant That's the Joint[4], qui a été samplé sur de nombreux autres morceaux de rap durant les années suivantes[5]. Robert Christgau, critique musical au Village Voice, classe ce titre en tête des « meilleures chansons des années 1980[6]. » La même année, Rahiem quitte le groupe et intègre Grandmaster Flash and the Furious Five. Il est remplacé par Lil' Rodney Cee.

Funky Four Plus One est le premier groupe de rap à faire une apparition télévisée dans le Saturday Night Live en 1981. Ayant réussi à se faire une renommée sans jamais avoir sorti d'album, le groupe se sépare en 1983[1]. K.K. Rockwell et Lil' Rodney Cee fondent le groupe Double Trouble, Sha Rock rejoint un groupe de rap féminin les Us Girls, et Jazzy Jeff se lance dans une carrière solo.

Discographie[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Rappin and Rocking the House[7]
  • 1980 : That's the Joint[7]
  • 1982 : Do You Want to Rock[7]
  • 1983 : Feel It (The Mexican)[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) Kembrew McLeod, « Funky Four Plus One Biography », sur AllMusic (consulté le 12 août 2015).
  2. (en) « Funky Four Plus One Discography », sur AllMusic (consulté le 12 août 2015).
  3. (en) « Consumer Guide », sur Robert Christgau (consulté le 25 juillet 2013).
  4. (en) « That's the Joint Overview », sur AllMusic (consulté le 12 août 2015).
  5. (en) « Tracks that Sampled Funky 4 + 1 », WhoSampled (consulté le 25 juillet 2013).
  6. (en) « Decade Personal Best: '80s », Robert Christgau (consulté le 25 juillet 2013).
  7. a, b, c, d et e (en) « Funky Four Plus One Discography », Discogs (consulté le 25 juillet 2013).

Lien externe[modifier | modifier le code]