Frontière entre l'Algérie et le Mali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Frontière entre l'Algérie et le Mali
Image illustrative de l’article Frontière entre l'Algérie et le Mali
Caractéristiques
Délimite Drapeau de l'Algérie Algérie
Drapeau du Mali Mali
Longueur totale 1 329 km
Historique
Création 7 juin 1905
Tracé actuel 28 mai 1983

La frontière entre l'Algérie et le Mali est la frontière séparant l'Algérie et le Mali. Son tracé situé en plein Sahara est hérité du découpage de la colonisation française.

  • Les 30 et 31 janvier 1970, les présidents Houari Boumédiène et Moussa Traoré se sont rencontrés à Ouargla afin de discuter du tracé de la frontière. Ils décident de mettre en place un comité de bornage mixte avec une rencontre le 20 février de la même année à Kidal afin de commencer le travail de démarcation[2].

Tracé[modifier | modifier le code]

La frontière algéro-malienne est matérialisée par 17 bornes le long de ses 1 329 km[3], entre les points géographique 4° 16' 00 0 Est - 19° 08' 44 0 Nord et 4° 50' 00 0 Ouest - 25° 00' 00 0 Nord

  • Elle débute au tripoint frontalier entre l'Algérie, le Mali et le Niger pour suivre une ligne droite sur près de 100 km vers le sud-ouest jusqu'à l'Oued Ain Akentarer.
  • El remonte l'oued vers le nord-ouest à travers le massif de l'Adrar Amechkenchar puis remonte direction nord-est, jusqu'au croisement de l'Oued Ain Akentarer et l'Oued Tin Zaouaten.
  • La frontière poursuit sa montée en longeant le lit de l'Oued Tin Zaouten par sa berge sud à travers l'Adrar In Eskak jusqu'au chef-lieu de la commune de Tin Zaoutine, puis jusqu'à la source de l'oued en traversant l'Adrar Iti N'Delki.
  • Elle suit ensuite la ligne de partage des eaux dans la région de Timiaouine et remonte jusqu'au point 12 situé sur la piste de la RN6 à 30 km de Bordj Badji Mokhtar.
  • Enfin du point 12 au point 17 il suit une ligne quasi-rectiligne sur 750 km en traversant les dunes de sables, Erg Eghbeb, Erg Ait El Khaoua, El Mahia, Aoueker, Tayert El Kahla et l'Erg Chech

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Décret de ratification et convention relative au bornage de la frontière d'État entre la République algérienne démocratique et populaire et la République du Mali, Journal officiel de la République algérienne, no 23 du 4 juin 1983, p. 1043, p. 1044, p. 1045.
  • Loi no 83-09 du 21 mai 1983 portant approbation de la convention relative au bornage de la frontière d'État entre la République algérienne démocratique et populaire et la République du Mali, signée à Alger le 8 mai 1983 (JORADP n° 022 du 31-05-1983)

Voir aussi[modifier | modifier le code]