Franck André Jamme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Franck André Jamme
Franck André Jamme 2014.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Franck André Jamme (né le [1] et mort le [2]) est un poète et un spécialiste français des arts bruts, tantriques et tribaux de l'Inde contemporaine, maître d'œuvre de La Pléiade de René Char.

Biographie[modifier | modifier le code]

Franck André Jamme a publié depuis 1981 douze livres de poèmes et de fragments, ainsi que de nombreux tirages illustrés, par Monique Frydman, Marc Couturier, Olivier Debré, Richard Texier, Valérie-Catherine Richez, François Bouillon, James Brown, Suzan Frecon, Marcel Miracle, Acharya Vyakul, Titi Parant, Jaume Plensa, Virgile Novarina...

Il est également traducteur, entre autres de Lokenath Bhattacharya et Udayan Vajpeyi.

Pour l'ensemble de son œuvre, il reçoit en 2005 le Grand prix de poésie de la SGDL (Société des gens de lettres) et en 2006, l’Académie française lui décerne le prix Sivet.

L'installation Forêt sensible de la compagnie des Souffleurs, commandos poétiques a été conçue à partir des textes de Franck André Jamme Nouveaux exercices et Au secret, ce dernier écrit spécialement pour la compagnie[3].

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • La flamme dans l'eau, André Mallessard, 1979
  • L'entretien des pierres, André Mallessard, 1980
  • L'Ombre des biens à venir, tirage de tête Zao Wou-Ki, Thierry Bouchard, 1981
  • La preuve par l'oiseau , André Mallessard, 1982
  • Absence de résidence et pratique du songe, Granit, 1985
  • La Récitation de l'oubli, avec une peinture tantrique, Fata Morgana, 1986 ; rééd.Flammarion, 2004 (reprenant Absence de résidence et pratique des songes, La récitation de l'oubli, Un diamant sans étonnement)
  • Pour les simples, illustrations d'Olivier Debré, Fata Morgana, 1987
  • Bois de lune, tirage de tête Francesca Chandon, Fata Morgana, 1990
  • Vyakul, avec cind notes de Franck André Jamme, Galerie du jour, 1993
  • De la multiplication des brèches et des obstacles, tirage de tête Valérie-Catherine Richez, Fata Morgana, 1993
  • Tantra, avec des textes de Franck André Jamme, Galerie du jour, 1994
  • Korva, des "écritures magiques" de la tribu HillKorva, Inde centrale, avec des textes de Franck André Jamme, Galerie du Jour, 1997
  • Un diamant sans étonnement, illustration James Brown (peintre), Éditions Unes, 1998
  • L'avantage de la parole, illustration Marc Couturier, Éditions Unes, 1999
  • Encore une attaque silencieuse, tirage de tête Jan Voss, Éditions Unes, 1999
  • Moun Wood, traduction David Kelley, Sélavy Press, New-York, 2000
  • Nouveaux exercices, Virgile/Ulysse fin de siècle, 2002
  • The Recitation of Forgetting, traduction John Ashbery, Black Square Editions, New-York, 2003
  • Extraits de la vie des scarabées, Melville, 2004
  • De la Distraction, avec Virgile Novarina, Virgile/Ulysse fin de siècle, 2005
  • Encore une attaque silencieuse (reprenant De la multiplication des brèches et des obstacles, Encore une attaque silencieuse), Melville-Léo Scheer, 2005
  • Another Silent Attack, traduction Michael Tweed, Black Square Editions/Brooklyn Rail, New-York, 2006
  • Mantra des réalités invisibles et des doigts troués de la vue, Ragage, 2006
  • New Exercices, traduction Charles Borkhuis, Wave Books, Seattle/New-York,2008
  • Mantra Box, Éditions Conférence, Paris, 2010
  • Au secret, collection « pas de côté », tirage de tête Jan Voss, Éditions Isabelle Sauvage, 2010
  • L'apprenti dans le soleil, Édition enrichie de deux dessins de James HD Brown, Éditions Isabelle Sauvage, 2017

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jamme, Franck André (1947-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 10405-frfre (consulté le 27 avril 2018)
  2. « Décès du poète et spécialiste d’art brut Franck André Jamme », sur connaissancedesarts.com
  3. [1], sur les-souffleurs.fr.