Titi Parant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Titi Parant
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
Nationalité
Activité

Titi Parant, née le [1], est une peintre et sculptrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Titi Parant vit et travaille en France, à Buis-les-Baronnies, au lieu-dit « Le Bout des Bordes », « lieu des boules, des couples des yeux et des horloges d’amour », dont le journal Le Bout des Bordes, réalisé par son mari, Jean-Luc Parant, paraît tous les ans le 29 octobre, pour son anniversaire.

Le journal intime du couple est écrit, gravé, peint, sculpté avec des matériaux très simples. Couples, bonshommes, horloges d’amour, dessins, collages forment une œuvre qui est comme le carnet de bord d’un travail quotidien et cependant toujours différent.

Depuis 1975, les œuvres de Titi Parant ont été montrées principalement à la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence, à la galerie Beaudoin Lebon à Paris, au musée Denys-Puech de Rodez, à l’Institut français de Naples, à la galerie 121 à Anvers et à la galerie Thomas Babeor à San Diego aux États-Unis.

Expositions (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Théâtre oblique, Toulouse
  • 1976 : Fondation Maeght, Saint-Paul-de-Vence — Atelier Milch, Fribourg
  • 1977 : Galerie Oblique, Paris
  • 1978 : Galerie L'Hermitte, Saint-Lô
  • 1980 : Galerie La Hune, Paris
  • 1982 : Musée d'Art moderne André-Malraux, Le Havre
  • 1985 : Musée d'art moderne de la ville de ParisMusée d'art moderne Lille Métropole, Villeneuve-d'Ascq
  • 1986 : Musée de Toulon
  • 1987 : Pascal de Sarthe Gallery, San Francisco, États-Unis
  • 1989 : Musée des beaux-arts Denys-Puech, Rodez
  • 1990 : Institut français de Naples, Italie
  • 1992 : Galerie 121, Anvers, Belgique
  • 1994 : Galerie Thomas Babeor, San Diego, États-Unis
  • 1998 : Galerie Beaudoin Lebon, Paris
  • 2004 : Galerie José Martinez, Lyon
  • 2005 : Centre international de poésie Marseille (cipM)
  • 2006 : Chapelle de la Visitation, Thonon-les-Bains
  • 2007 : Galerie O Quai des arts, Vevey, Suisse — Galerie Actéon, Bruxelles — Le Méjan, Arles
  • 2008 : La Coopérative, Montolieu
  • 2009 : Galerie Pierre-Alain Challier, Elles Aussi, Paris.
  • 2010 : Espace culturel les Dominicaines, L’Art selon Elles, Pont-L’Evêque.
  • 2011 : Galerie Virgile Legrand, Paris — Librairie/Galerie Mona Lisait, Paris — Centre Culturel de Thiron-Gardais — Ombres Blanches et Confort des Etranges, Toulouse
  • 2012 : Centre international de poésie, Le Bout des Bordes de Jean-Luc Parant, Marseille — Fondation Maeght « Les Amis et la Fondation, Une collection » — Château de Taurines, présentation d’œuvres du Frac Midi-Pyrénées — Au Majorat « Dessins à dessein » Frac Midi-Pyrénées

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Butor, Titi Parant : plasticienne, Montreuil, Éditions de l'Œil, 2002
  • Titi Parant, Les Horloges d'Amour, Editions de la Différence, 2005
  • Titi Parant, Semaine, Del Arco, 2008
  • Titi Parant et Michel Butor, Les Trois Chateaux, Éditions de la Différence, 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]