Richard Texier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Texier.
Richard Texier
Capture d’écran 2014-06-25 à 18.44.45.png

Portrait de Richard Texier 2014

Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
NiortVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Richard Texier est un peintre, sculpteur et graveur français né à Niort le [1],[2].

Il vit et travaille à Paris, dans le quartier de la Butte-aux-Cailles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Expositions significatives[modifier | modifier le code]

  • Décembre 2001 à avril 2002 : Les droits de l'homme[2]

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Constructions d’après nature, ouvrage en trois parties édité avec la participation du Centre national d’art contemporain, Paris, 144 p.
  • 1981 : Lune, l’autre le paysage, publication en trois époques, Paris, 240 p.
    • 1re : Espaces de recherche et techniques d’approche du paysage
    • 2e : Précis d’astronomie vérifiée et représentation du cycle lunaire
    • 3e : Présentation de diverses attitudes, installations, réalisations dans le paysage
  • 1983 : Petit Précis cosmographique, ensemble composé de douze diagrammes célestes, sous pli de retenue, édité à 100 exemplaires, Paris, 12 p.
  • 2015 : Nager, récit publié chez Gallimard, collection Blanche, Paris, 237 p[3].

Films[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Rouge très très fort sur Zao Wou-ki, publié en coffret DVD aux éditions Biro et diffusé sur Arte
  • 2015 : Le signe Nomade, documentaire sur Farid Belkahia publié en coffret DVD

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • 2013 : La Mort de Cléopatre, Youtube
  • 2013 : Gabrielle d'Estrée, Youtube

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité personne du catalogue général de la BNF
  2. a et b Notice sur le système universitaire de documentation
  3. Chavelet, Elisabeth, « Le monde va vers la paix », sur ParisMatch.com,‎ (consulté le 2 octobre 2015)

Sources à lier[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]