Francesco Storace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Storace.
Francesco Storace
Francesco Storace.jpg
Fonctions
Député de la République italienne
Sénateur italien
Biographie
Naissance
Nationalité
Lieu de travail
Activités
Autres informations
Partis politiques

Francesco Storace (né le à Cassino) est un homme politique italien de droite, ancien membre de l'Alliance nationale après avoir été membre du Mouvement social italien. Aujourd'hui, il est secrétaire du parti La Droite qui a conflué dans Forza Italia.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord chauffeur de Giorgio Almirante, il devient ensuite journaliste au Secolo d'Italia, chef des services parlementaires. Chef du bureau presse du MSI-Droite nationale (néo-fasciste) puis d'Alliance nationale, il quitte ce parti en 2002 pour marquer son désaccord avec Gianfranco Fini, puis le réintègre avant de le quitter à nouveau en 2007 pour créer son nouveau parti politique, La Droite.

Député en 1994 et réélu en 1996, il est président de la région du Latium du au . Il est nommé ministre de la Santé le dans le gouvernement Silvio Berlusconi. Le , il démissionne de son poste de ministre de la Santé après avoir été accusé d'avoir espionné ses adversaires politiques l'an précédent lors d'une élection locale, qu'il avait perdue.

Il apporte son soutien à Marine Le Pen à l'élection présidentielle française de 2012[1].

Il perd son siège de sénateur lors des élections générales de 2013 (qu’il occupait depuis 2006). Bien qu'ayant officiellement adhéré à Forza Italia fin 2013, il fait partie des fondateurs de Droites unies qui présente des listes apparentées à Forza Italia lors des élections locales de 2014.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]