Fort des Sept-Îles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort des Sept-Îles
Moines4164.JPG

Le fort des Sept-Îles

Présentation
Type
Vauban
Propriétaire
État
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte des Côtes-d’Armor
voir sur la carte des Côtes-d’Armor
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Le fort à gauche sur l'Île aux moines

Le fort des Sept-Îles et ses bâtiments annexes, propriété du Conservatoire du littoral, fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Il est situé sur l'île aux Moines, île de l'archipel des Sept-Îles, érigé depuis 1912 en réserve naturelle, qui est visitable au départ de Perros-Guirec.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est à la demande du roi Louis XIV en 1694 qu'un disciple de Vauban conçoit cet ensemble fortifié pour protéger les côtes voisines de l'incursion des pirates qui se servaient de l'archipel comme refuge.

Sur des plans de 1718 et 1739, la construction d´un fort sur l'île aux Moines disposant de diverses batteries couvrant toutes les approches, redoute, caserne, magasin à poudre et même potager ne se réalise qu'à partir de 1740.

C'est Jean-Siméon Garangeau, l'architecte et ingénieur du Roi, directeur des fortifications de Saint-Malo (couvrant le territoire allant du Couesnon au château du Taureau en baie de Morlaix) qui concevra là son dernier fort. Il sera achevé en 1746 par l´ingénieur Jean-Baptiste Joseph Parrocel, de la famille des peintres de bataille (auteur notamment des peintures murales de l´Hôtel Royal des Invalides à Paris).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]