Flave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Flave est un synonyme rare de jaune[1], souvent appliqué aux cheveux, pour lesquels il désigne un blond doré lumineux (Trésor de la langue française). C'est un terme de couleur emprunté au latin flavus (jaune).

Il semble s'agir à l'origine d'un terme de jargon médical. On le trouve en 1699 dans un livre de vulgarisation dans lequel l'auteur préfère l'expliquer ; la « bile jaune, ou flave (...) diffère de la bile atre, ou mélancolie (...) qui est noire[2] ».

On n'en trouve ensuite pas trace[3] jusqu'en 1835 :

« Ah! tombez dans nos bras, belles vierges des Gaules,
Les baisers sont plus doux sur vos blanches épaules,
Et l'on s'abrite bien sous vos flaves cheveux. »

— Inspirations poétiques et religieuses, 1835[4].

Ensuite, on le rencontre en médecine, en botanique, en littérature où il rencontre une certaine faveur auprès de quelques auteurs, chez qui il remplace jaune ou blond.

Il n'est pas plus courant aujourd'hui, et reste absent de la plupart des dictionnaires. Flavescent, « qui tire sur le jaune » apparaît aussi rarement.

Dans la littérature, « Flave » (capitale initiale) peut être une francisation du nom romain Flavius.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Godefroy, Jean Bonnard et Amédée Salmon, Lexique de l'ancien français, (lire en ligne)
  2. Bernard Le Prestre, Le naturaliste moral, ou Entretiens sur la phisique et sur la morale, Rouen, G. Le Boucher (lire en ligne)
  3. Dans les imprimés numérisés de Gallica.
  4. Paul-James Duboc et Duval-Daubermeny, Inspirations poétiques et religieuses, Paris, (lire en ligne).