Fiat G.212

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fiat G.212
Vue de l'avion.
Le dernier FIAT G.212 au Musée historique de l'aviation de Vigna di Valle

Constructeur Drapeau : Italie Fiat Aviazione
Rôle Avion de transport civil et militaire
Statut Retiré du service
Premier vol
Mise en service
Nombre construits 19
Équipage
3 (2 pilotes + 1 opérateur radio)
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney Twin Wasp R-1830-S1C3-G
Nombre 3
Type 14 cylindres en double étoile refroidis par air
Puissance unitaire 1 065 ch/794 kW
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 29,34 m
Longueur 23,06 m
Hauteur 8,14 m
Surface alaire 116,6 m2
Masses
À vide 11 223 kg
Performances
Vitesse maximale 375 km/h
Plafond 7 500 m

L'avion Fiat G.212 est un avion de transport trimoteur à aile basse produit par le constructeur aéronautique italien Fiat Aviazione à la fin des années 1940.

Conçu à l'origine au début des années 1940 comme version plus grande e puissante du Fiat G.12, avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, le développement s’arrêta pour redémarrer seulement à la fin du conflit et son utilisation repris dans le transport civil par la compagnie nationale Avio Linee Italiane.

Conception[modifier | modifier le code]

Le contexte[modifier | modifier le code]

Au début des années 1940 la direction de Fiat confia à son ingénieur spécialiste en aviation Giuseppe Gabrielli le développement d'un nouvel avion pouvant transporter jusqu’à 34 passagers par rapport aux 14 du G.12, tout en cherchant de maintenir bas les couts de développement ainsi, l'ingénieur lance l'étude du Fiat G.212 en 1943, en tenant compte de l'expérience acquise avec le Fiat G.12.

Le concept[modifier | modifier le code]

Le premier prototype du Fiat G.212 nommé G.212 CA était motorisé par trois moteurs Alfa Romeo 128 développant 860 cv

Description technique[modifier | modifier le code]

Comme son prédécesseur G.12, le Fiat G.212 est, à l'origine, un avion de ligne trimoteur à structure métallique capable de voler à haute altitude. Il se distingue de la production étrangère par son fuselage fin et une aile de grande surface, lui assurant une grande stabilité. Le fuselage, de section rectangulaire et arrondie aux angles supérieurs, est construit en duralumin réunis par des lisses sur lesquelles le revêtement aussi en duralumin est fixé. La cabine de pilotage comprend deux sièges côte-à-côte pour les pilotes, avec double commande. La planche de bord recevait des instruments pour le vol sans visibilité, à savoir un goniomètre et un conservateur de cap. Le mécanicien et le radio sont placés derrière les pilotes. La porte d'accès au fuselage est de forme pentagonale. Les flancs du fuselage du G.212 comprennent 8 hublots rectangulaires, la cabine passagers pouvant accueillir 34 personnes.

Le Fiat G.212 après-guerre[modifier | modifier le code]

Au printemps 1948, la compagnie ALI continue ses liaisons Milan-Rome avec les Fiat G.212, après avoir opéré ces liaisons avec les Fiat G.12 CA.


Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Civils[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Égypte Égypte
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau du Koweït Koweït

Militaires[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Égypte Égypte
Drapeau de l'Italie Italie

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Enzo Angelucci, The World Encyclopedia of Military Aircraft, X Londres,

Aéronefs comparables

Liens externes[modifier | modifier le code]