Fiat AS.14 / RS.14

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiat R.S.14
{{#if:
Image illustrative de l'article Fiat AS.14 / RS.14

Constructeur Drapeau : Italie Fiat Aviazione
Rôle Avion de reconnaissance aérienne maritime
Premier vol
Mise en service 1941
Date de retrait 1952
Nombre construits ± 186
Équipage
4-5
Motorisation
Moteur Fiat A.74 RC.38
Nombre 2
Type 14 cylindres en étoile
Puissance unitaire 840 ch - 618 kW
Dimensions
Envergure 19,54 m
Longueur 14,10 m
Hauteur 5,51 m
Surface alaire 50,00 m2
Masses
À vide 5 410 kg
Carburant 3 000 kg
Avec armement 8 470 kg
Performances
Vitesse maximale à 4 000 m : 406 km/h
Vitesse de décrochage 115 km/h
Plafond 6 300 m
Rayon d'action 2 500 km
Armement
Interne 400 kg de bombes
Externe 1 mitrailleuse Scotti de 12,7 mm et 2 mitrailleuses Breda-SAFAT de 7,7 mm [1]

Le Fiat RS.14 aussi appelé Fiat-CMASA RS.14 est un hydravion de reconnaissance maritime militaire italien à grand rayon d'action, bimoteur conçu au début des années 1930 par le constructeur italien Fiat Aviazione et fabriqué dans l'usine de la société CMASA, une filiale du groupe Fiat implantée à Marina di Pisa.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1937, la Regia Marina, la marine royale italienne, lance un appel d'offres avec un cahier des charges spécifique pour la fourniture d'un avion de reconnaissance maritime stratégique, à grand rayon d'action, destiné à remplacer les anciens CANT Z.501. La caractéristique principale de ces appareils est leur vitesse maximale qui doit être importante mais leur vitesse minimale en vol également afin de bien visualiser les éléments sur la mer.

Le projet[modifier | modifier le code]

La direction de Fiat Aviazione confia l'étude à deux ingénieurs spécialistes, Manilio Stiavelli et Lucio Lazzarino qui conçurent un avion entièrement métallique, choix novateur à l'époque, qui fut baptisé RS.14[2] (avion de Reconnaissance Stiavelli). Sa configuration était un bimoteur monoplan, avec aile basse, un nez de fuselage entièrement vitré et deux flotteurs métalliques.

La production a été confiée à la filiale du groupe Fiat, spécialisée dans ce type d'appareils et comptant 15 ans d'expérience, la société CMASA de Marina di Pisa, fabriquant des coques métalliques des hydravions Dornier Wal.

Le premier prototype a volé en mai 1939, offrant d'excellentes performances en termes de maniabilité et de vitesse de pointe, pour atteindre 406 km/h, bien plus que ce qui était demandé dans le cahier des charges. Malheureusement, il a été décelé une petite défaillance dans les montants reliés aux flotteurs. Il fallut reprendre les études de structure ce qui repoussa le début de la production en série. Les premiers appareils furent livrés en 1941.

Les tâches qui furent assignées à ces appareils étaient la reconnaissance maritime sur grand rayon d'action ainsi que l'escorte de convois maritimes entre l'Italie et sa colonie libyenne, et les tâches de guerre contre les sous-marins ennemis. Par contre, cet avion n'était pas adapté aux missions de recherche et de sauvetage en mer en raison de problèmes de stabilité par grosse mer.

Tous les appareils Fiat RS.14 étaient affectés en Sicile jusqu'au débarquement en Italie en 1943. Lorsque les troupes américaines ont commencé l'invasion du territoire italien de la Sicile vers le nord de la péninsule, pour empêcher que ces avions ne tombent entre les mains de l'ennemi, beaucoup ont été volontairement endommagés avant la retraite italienne. 28 avions ont été utilisés par l'Aeronautica Cobelligerante Italiana, la force aérienne conjointe créée après l'armistice de Cassibile du 3 septembre 1943 jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale[3].

Avec la fin du conflit, l'Italie refonda son armée de l'air avec la création de l'Aeronautica Militare qui a récupéré les 9 derniers exemplaires en bon état qui sont restés en service jusqu'en 1950.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Fiat R.S.14 : C'est la version de base dont deux prototypes ont été réalisés et 186 exemplaires fabriqués en trois séries : RS.14 - RS.14B & RS.14C, dont les différences étaient très mineures.
  • Fiat AS.14 : C'est la version avion traditionnel avec train d'atterrissage dont un seul exemplaire a été fabriqué.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau du Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Drapeau de la République sociale italienne République sociale italienne
Drapeau de l'Italie Italie

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Giorgio Bignozzi, Aerei d'Italia : dal 1923 al 1972, Milan, Edizioni E.C.A. 2000.
  • (en) L. Jeffrey Ethell, Aircraft of World War II, Glasgow, HarperCollins Publishers, (ISBN 0-00-470849-0).
  • (it) Bill Gunston, Aerei della Seconda Guerra Mondiale, Milan, Alberto Peruzzo Editore, .
  • (it) Paolo Matricardi, Aerei Mililtari: Bombardieri e da Trasporto 2, Milan, Electa Mondadori, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :