Fernand Oury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oury.
image illustrant l’éducation
Cet article est une ébauche concernant l’éducation.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Fernand Oury
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
BloisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité

Fernand Oury (, La Garenne-Colombes - , Blois) est le fondateur, avec la psychologue Aïda Vasquez, de la pédagogie institutionnelle. Il a collaboré aussi avec le psychanalyste Jacques Lacan.

Instituteur de banlieue, il se déclare inadapté à l’école-caserne. À partir de 1950, il s’intéresse au « primordial » : l’école primaire, et plus précisément à la classe Freinet isolée dans le groupe urbain. Il rejoint le Mouvement de l'École moderne créé par Célestin Freinet en 1949. Il utilise plusieurs techniques empruntées à Freinet, qu'il adapte à sa propre conception de l'enseignement. Ses rapports avec Freinet sont d'ailleurs devenus assez conflictuels.

Il dénonce l’école-caserne et montre les incidences thérapeutiques de sa pédagogie, qu'il appelle « pédagogie institutionnelle », pour la différencier de la « pédagogie Freinet ». Il reste, tout au long de son expérience, lié à François Tosquelles, Jean Oury, Félix Guattari, Fernand Deligny, Françoise Dolto, Jacques Lacan, et de façon plus incertaine au mouvement Freinet.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Vers une pédagogie institutionnelle par Oury Fernand et Vasquez Aïda (Éditions Maspero)
  • 1971 : De la classe coopérative à la pédagogie institutionnelle par Oury Fernand et Vasquez Aïda (Éditions Maspero)
  • 1972 : Chronique de l'école caserne par Oury Fernand et Jacques Pain (Éditions Maspero)
  • 1979 : Qui c'est l'conseil ? par Oury Fernand et Pochet Catherine (Éditions Maspero)
  • 1979 : Entretien (propos recueillis par Lucien Martin fin octobre 1978 à Blois, in Les Cahiers Pédagogiques no 171, février 1979, page 39)
  • 1986 : L'année dernière j'étais mort signé Miloud par Oury Fernand, Oury Jean et Pochet Catherine (Éditions Matrice)
  • 1995 : Pédagogie institutionnelle, Mise en place et pratique des institutions dans la classe par Oury Fernand et Thébaudin Françoise (Éditions Matrice)
  • 2010 : Fernand Oury - Un Homme est passé (l'école avec Françoise Dolto vol. 3) : un film de Fabienne d'Ortoli et Michel Amram, sur DVD (Éditions Frémeaux & Associés)