Ferdinand Moschenross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ferdinand Moschenross
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Ferdinand Moschenross (né à Haguenau en 1929, mort en 2008) est un homme politique, nationaliste alsacien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Libraire de profession, il s’impliqua à partir des années 1960 dans le mouvement autonomiste alsacien et fut un des fondateurs du MRAL. Candidat aux élections cantonales de 1970 dans le Canton de Strasbourg-4 face à Pierre Pflimlin, il obtint 13,86% des voix. Lors des élections cantonales de septembre 1973, il fut une nouvelle fois candidat du MRAL contre André Bord dans le canton de Strasbourg-7 (Neudorf) et y recueillit 13,38% des voix.

En 1975, il fonde le Front autonomiste de libération[1], mais il l'abandonna en 1977 pour fonder l'Elsass-Lothringischer Volksbund (ELV). En 1981, il fondait l’Elsasser Partei, affilié à l'Alliance libre européenne et présentait en 1982 deux candidats aux élections cantonales : Robert Joachim pour le canton de Haguenau (13% des voix) et lui-même pour celui de Strasbourg-4 (3,01 %).

Pendant ses dernières années , il représentait l’Alsace à l'Union fédérale des nationalités européennes (UFCE-FUEVA) et soutenait les campagnes de Mohammed Latrèche, chef du Parti des musulmans de France, en faveur du peuple palestinien et contre la guerre en Irak.

Il se revendiquait autonomiste, mais pas séparatiste[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]