Ferdinand Lunel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ferdinand Lunel
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Maître

Ferdinand Lunel (Paris, 1857-1933), est un artiste peintre, caricaturiste, illustrateur et affichiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parisien, Ferdinand Lunel est élève de Jean-Léon Gérôme et de Caran d'Ache[1].

Il fréquente le cercle fondé par le peintre Amédée Servin (1829-1884) à Villiers-sur-Morin. Il a pour ami le peintre Auguste Renoir[2].

Il collabore à de nombreuses publications telles que l'album du Chat Noir, Le Courrier français — où l'un de ses dessins vaut à Jules Roques condamnation par la justice en 1893[3] —, les revues Les Hommes d'aujourd'hui, Le Rire ou La Vie parisienne[4].

Il réalise également des affiches au tournant du siècle. On connaît de lui quelques gravures sur bois tardives (vers 1914-1920).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Affiches[modifier | modifier le code]

Livres illustrés[modifier | modifier le code]

Couverture pour Histoires joyeuses et funèbres (1886).

Exposition[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René-Charles Plancke, Crécy-en-Brie et ses environs, Le Mée-sur-Seine, 1989, p. 309.
  2. « La vallée des peintres », sur villiers-sur-morin.fr.
  3. Le Radical, 6 octobre 1893, p. 2.
  4. (en)Ferdinand Lunel sur le site Oxfordindex.oup reprenant Bénézit.

Liens externes[modifier | modifier le code]