Fanny Tacchinardi-Persiani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fanny Tacchinardi-Persiani
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait par Karl Brioullov

Naissance
Paris
Décès (à 54 ans)
Neuilly-sur-Seine
Activité principale Soprano
Style

Fanny Tacchinardi-Persiani, née à Rome le et morte à Neuilly-sur-Seine le , est une chanteuse d’opéra italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille du ténor Nicola Tacchinardi (1772-1859), Fanny Tacchinardi épouse à 18 ans le compositeur Giuseppe Persiani (1804-1869).

Elle débute à Livourne en 1832 et devient l’interprète de Bellini et de Donizetti. En 1835, elle crée Lucia di Lammermoor au San Carlo de Naples[1], qui devient son rôle fétiche. Elle fait ensuite une grande carrière internationale, se produisant dans toutes les cours européennes.

En 1852, sa voix faiblit et elle décide de se consacrer à l’enseignement, conjointement avec son mari, à Paris.

Soprano lyrique léger, sa voix était peu étoffée, mais brillante. Fort juste et très sûre dans les aigus, elle pouvait monter sans effort jusqu'au fa au-dessus de la portée (fa5)[2].

Elle est enterrée au cimetière ancien de Neuilly-sur-Seine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Piotr Kaminski, Mille et un opéras, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique », , 1819 p. (ISBN 978-2-2136-0017-8), p. 367
  2. Gonzague Saint Bris, La Malibran, la voix qui dit je t'aime, Belfond, 2009, p. 48

Sources[modifier | modifier le code]

  • Roger Blanchard et Roland de Candé, Dieux et Divas de l’Opéra, Plon, 1986

Liens externes[modifier | modifier le code]