Giuseppe Persiani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un compositeur image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un compositeur italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Giuseppe Persiani (né le à Recanati, dans la province de Macerata, dans les Marches et mort le à Paris) était un compositeur d'opéras italien du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giuseppe Persiani écrit son premier opéra en 1826, puis après avoir épousé la soprano Fanny Persiani qui avait déjà une grande renommée, il consacre tous ses efforts à promouvoir la carrière de sa femme. Il compose des opéras de type varié, y compris l'opéra-bouffe et un oratorio Abigaille dans le style populaire des opéras de Giuseppe Verdi. Il est remarqué pour son habileté à associer le drame et la musique, aussi bien que pour l'ornementation fleurie.

Son opéra le plus connu, Inês de Castro sur un livret de Salvatore Cammarano qui a écrit la même année le livret de Lucia di Lammermoor, est créé en 1835 par la mezzo-soprano Maria Malibran dans le rôle éponyme. L'opéra est représenté à la Scala en 1837, mais sans la Malibran, morte entre temps. Après quelques révisions pour adapter le rôle à sa femme, il est présenté à Paris en 1839. Après 60 représentations sur les scènes européennes, l'œuvre n'est que très rarement jouée après 1851.

La ville de Recanati a baptisé son opéra Teatro Persiani en hommage au compositeur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Piglia il mondo come viene, opéra bouffe en deux actes (1826, Florence). Livret d'Angelo Anelli
  • L'inimico gerneroso, opéra semiseria en deux actes (1826, Florence)
  • Attila in Aquileia, opera seria en trois actes (1827, Parme). Livret de Simeone Antonio Sografi
  • Danao re d'Argo, opéra seria en deux actes (1827, Florence). Livret de Felice Romani
  • Gastone di Foix (1827, Venise)
  • Il solitario, opéra seria en deux actes (1829, Milan)
  • Eufemio di Messina ovvero La distruzione di Catania, opéra seria en deux actes (1829 Lucca); aussi connu comme I saraceni in Catania (1832 Padoue) et Il rinnegato (1837, Naples)
  • Costantino in Arles, opéra seria en trois actes (1829, Venise)
  • Inês de Castro, tragédie lyrique en trois actes (28 janvier 1835, Teatro San Carlo, Naples). Livret de Salvatore Cammarano
  • Il fantasma, opéra semiseria en trois actes (1843, Paris)
  • L'orfana savoiarda, opéra seria en trois actes (1846, Madrid)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]