F1 Pole Position 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
F1 Pole Position 2
Éditeur Human Entertainment
Développeur Human Entertainment

Date de sortie Octobre 1994
Genre Course automobile
Mode de jeu Un joueur
Multijoueur
Plate-forme Super Nintendo
Média Cartouche
Langue Anglais
Contrôle Manette

Moteur Mode 7

F1 Pole Position (Human Grand Prix II au Japon) est un jeu vidéo sorti en 1994 sur Super Nintendo. Cette simulation de Formule 1 utilise le Mode 7 utilisé par son prédécesseur, F1 Pole Position. Il s'agit du deuxième et dernier jeu de la série F1 Pole Position paru sur Super Nintendo en Europe. Cependant, deux suites sont éditées au Japon, respectivement nommées Human Grand Prix III et Human Grand Prix IV : F1 Dream Battle.

Bien que paru en octobre 1994, le jeu reprend la saison 1993 et les 16 grand prix qu’elle compte. Celui-ci possédant les licences de la FIA et de la FOCA, on y retrouve 14 véritables pilotes de 7 écuries ayant concouru le championnat 1993. À noter cependant l'absence d'Ayrton Senna (McLaren), dont les droits étaient détenus par Sega et son jeu Super Monaco GP II. C'est donc Mika Häkkinen qui remplace le pilote brésilien, son coéquipier étant Michael Andretti. Or, dans la réalité, c'est ce dernier qui a été remplacé par Mika Häkkinen en cours de saison en raison de résultats insuffisants (Ayrton Senna ayant réalisé l'intégralité de la saison). Ils n'ont donc jamais été coéquipiers en dehors du jeu vidéo.

Un éditeur est présent dans le jeu. Celui-ci permet de créer deux nouveaux pilotes, de transférer les pilotes d'une écurie à une autre, ou encore changer les motoristes des écuries.

Pilotes et écuries[modifier | modifier le code]

Écurie Pilote
Drapeau du Royaume-Uni Williams F1 Team Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill
Drapeau du Royaume-Uni Williams F1 Team Drapeau de la France Alain Prost
Drapeau du Royaume-Uni Tyrrell Racing Drapeau du Japon Ukyo Katayama
Drapeau du Royaume-Uni Tyrrell Racing Drapeau de l'Italie Andrea De Cesaris
Drapeau du Royaume-Uni Benetton Formula Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher
Drapeau du Royaume-Uni Benetton Formula Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese
Drapeau du Royaume-Uni McLaren Racing Drapeau des États-Unis Michael Andretti
Drapeau du Royaume-Uni McLaren Racing Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen
Drapeau du Royaume-Uni Footwork Racing Drapeau du Royaume-Uni Derek Warwick
Drapeau du Royaume-Uni Footwork Racing Drapeau du Japon Aguri Suzuki
Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari Drapeau de la France Jean Alesi
Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger
Drapeau de la Suisse Sauber Drapeau de l'Autriche Karl Wendlinger
Drapeau de la Suisse Sauber Drapeau de la Finlande Jyrki Järvilehto

Deux autres pilotes sont également présents dans le jeu (mais en réalité absents de la saison 1993 de Formule 1), avec possibilité de les intégrer en substitution à l'un des 14 compétiteurs originaux à savoir :

Accueil[modifier | modifier le code]

Le jeu est très bien accueilli par la critique et considéré comme l'une des meilleurs simulations automobiles disponibles sur Super Nintendo. Le magazine Player One n°49 d'octobre 1994 lui attribue une note de 95%, considérant le jeu comme "la simulation de F1 ultime"[1], tandis que son confrère Nintendo Player lui donne la note maximale de 6/6 dans son numéro 24 d'octobre 1994[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]