F. C. Gundlach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Franz Christian Gundlach
Image dans Infobox.
F. C. Gundlach photographiant pour le magazine allemand Film und Frau à Berlin 1955, modèle Grit Hübscher, étole de Staebe-Seger, prise de vue de Charlotte Rohrbach.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Heinebach (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
HambourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web
Distinction
Mausoleum Gundlach (Friedhof Hamburg-Ohlsdorf).ajb.jpg
Mausolée Gundlach au cimetière de Hambourg-Ohlsdorf.

Franz Christian Gundlach (ou F. C. Gundlach), né le à Heinebach en Hesse et mort le à Hambourg, est un photographe, galeriste, collectionneur, commissaire d’exposition et mécène allemand.

Ses photographies de mode des années 1950, 1960 et 1970, qui traitent à plusieurs reprises de phénomènes sociaux et de tendances actuelles dans le domaine des arts visuels, sont souvent devenues des icônes, abandonnant leur contexte d’origine et se retrouvant dans des musées et des collections.

Biographie[modifier | modifier le code]

F. C . Gundlach nait à Heinebach dans le nord de la Hesse en 1926.

Il étudie la photographie à la Private Lehranstalt für Moderne Lichtbildkunst (école privée de photographie moderne) avec Rolf W. Nehrdich à Cassel[1].

Paris marque le début de sa carrière : il y fait sa première exposition en 1951[2].

C’est dans les années 1950, 1960 et 1970 qu’il devient une référence dans le monde de la photographie de mode[3].

Sa spécialisation dans la photographie de mode dans le style journalistique commence en 1953 avec son travail pour le magazine Film und Frau, publié à Hambourg, pour lequel il photographie principalement la mode des créateurs de mode allemands, la haute couture parisienne et, à plusieurs reprises, des campagnes pour la promotion de la fourrure.

En 1971, il fonde PPS (professional photo service), fournisseur de matériel photographique, laboratoire et studios.

En 1976, il fonde CCD Galerie and PPS. Galerie F.C. Gundlach, une des premières galeries photo en Allemagne.

En 1988, il est nommé professeur à la Hochschule der Künste à Berlin[1].

En 2000, il crée la fondation F.C. Gundlach qui a pour objectif de soutenir et d'exposer la photographie en tant qu'objet culturel. Il a été l'un des premiers à acquérir des œuvres de Martin Munkácsi et de Richard Avedon.

Il est un ami de Horst P. Horst, de Richard Avedon, et d'Arthur Penn[4].

F. C. Gundlach meurt à Hambourg le 23 juillet 2021 à 95 ans[5].

Expositions[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive :

  • 2008 / 2009 : exposition itinérante (Hambourg, Francfort, Berlin etc.)[6]
  • 2018 : salon de la photographie, Paris[7]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive :

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • Objectif mode - Le photographe F. C. Gundlach, film d’Eva Gerberding, Allemagne, 2018, 27 min, Arte[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Biography - Stiftung F.C. Gundlach », sur fcgundlach.de (consulté le )
  2. (de) « F. C. Gundlach - Meister der Modefotografie », sur ndr.de, (consulté le ).
  3. Flora Eveno, « "Objectif mode" : dans les yeux du plus grand photographe de mode allemand », sur rtbf.be, (consulté le ).
  4. Jean Marc Lebeaupin, « Le Salon de la Photo 2018 : 10 entrées gratuites à prendre pour le salon », sur artsixmic.fr, (consulté le ).
  5. (de) « Fotograf F.C. Gundlach gestorben », sur tagesschau.de, (consulté le ).
  6. « F. C. Gundlach à Berlin », sur www.lintermede.com (consulté le )
  7. Salon de la photographie, Dossier de presse : F. C. Gundlach, (lire en ligne)
  8. « Objectif mode - Le photographe F. C. Gundlach », sur ARTE (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]