Fédération arabe d'Irak et de Jordanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fédération arabe d'Irak et de Jordanie

Février–août 1958

Drapeau
Drapeau
Description de l'image Arab Federation of Iraq and Jordan map 1958.png.
Informations générales
Statut État fédéral, monarchie
Capitale Amman [réf. souhaitée]
Langue Arabe
Religion Islam
Démographie
Population 12 434 000
Superficie
Superficie 527 659 km²
Histoire et événements
Union de l'Irak et de la Jordanie
Dissolution de l'union

Entités précédentes :

La Fédération arabe d'Irak et de Jordanie était une fédération formée en 1958 par l'union de l'Irak et de la Jordanie, qui n'exista que l'espace de quelques mois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , le roi Fayçal II d'Irak et son cousin, le roi Hussein, voulurent réunir les deux royaumes hachémites de Jordanie et de l'Irak en un seul État. Ceci conduisit à la création de la Fédération arabe d'Irak et de Jordanie[1].

Celle-ci est conçue en réaction à la formation de la République arabe unie le même mois. Là où la RAU est anti-occidentale, l'Irak fait partie du pacte de Bagdad, favorable aux Britanniques, visant à contrer l'URSS dans le cadre du Grand Jeu et de la guerre froide.

La fédération fut dissoute le , après seulement cinq mois d'existence, quand l'Irak s'en est retiré après le coup d'État qui a mis fin à la monarchie.

Divers[modifier | modifier le code]

Le code d'aviation ICAO de cet État fut 4YB.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « En 1958, l'éphémère Fédération arabe d'Irak et de Jordanie », sur ina.fr, (consulté le 14 février 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]