Eugène-Guillaume d'Argenteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Eugène-Guillaume de Mercy d'Argenteau
Naissance
Huy
Décès (à 75 ans)
Vienne
Origine Liégeois
Allégeance Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Grade Feldzeugmeister
Années de service 1760-1808
Conflits Guerre de Sept Ans
Guerre russo-turque de 1787-1792
Campagne d'Italie
Faits d'armes Torgau
Belgrade
Montenotte
Dego
Caldiero
Distinctions Chevalier de l'ordre militaire de Marie-Thérèse
Autres fonctions Gouverneur militaire de Brno

Eugène-Guillaume d'Argenteau, comte de Mercy, né le à Huy, dans la principauté épiscopale de Liège (territoire du Saint-Empire qui ne faisait pas partie des Pays-Bas autrichiens) et mort le à Vienne, est un militaire hutois (Huy, actuellement en Belgique), au service du Saint-Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

De la guerre de Sept Ans à la guerre austro-turque[modifier | modifier le code]

Eugène-Guillaume de Mercy d'Argenteau naît le 30 décembre 1743. À l'âge de 17 ans, il s'engage dans le 56e régiment d'infanterie au sein duquel il participe à la bataille de Torgau. Le 1er décembre 1773, il devient major du 29e régiment. Lors de la guerre austro-turque, il devient colonel, puis général-major après le siège de Belgrade (1789).

La campagne d'Italie[modifier | modifier le code]

Il fit ensuite plusieurs campagnes en Italie contre les Français. Le 23 novembre 1795, il fut battu par Masséna à Loano, défaite qui lui valut le conseil de guerre, mais il fut acquitté.

Sa lenteur à exécuter les ordres de Beaulieu ont fait de lui le principal responsable de la défaite de l'armée impériale à la bataille de Montenotte. Après cet épisode, il resta en non-activité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]