Erwin Ringel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ringel (homonymie).
Erwin Ringel
Portrait de Erwin Ringel
Biographie
Naissance
à TimișoaraVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès (à 73 ans)
à Bad KleinkirchheimVoir et modifier les données sur Wikidata
Enterrement Cimetière central de VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession Psychiatre, psychothérapeute (d) et neurologue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Médaille d’or pour services rendus à la ville de Vienne (d) et prix de la ville de Vienne en sciences médicales (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Erwin Ringel, né à Timișoara (Roumanie) le et mort à Bad Kleinkirchheim en Carinthie (Autriche) le (à 73 ans), est un médecin psychiatre, psychothérapeute et neurologue autrichien qui a œuvré pour la relance de la psychologie individuelle interdite sous le Troisième Reich et qui a fait des recherches sur la prévention du suicide.

Biographie[modifier | modifier le code]

Erwin Ringel construit à Vienne en 1948 le premier centre de prévention du suicide du monde. En 1954, il est chef du service psychiatrique pour femme à Vienne et fonde la première section psychosomatique d'Autriche. Il est cofondateur en 1960 de la Société autrichienne pour la psychologie individuelle.

Il a publié environ 600 œuvres, dont 20 livres. Ses principaux thèmes sont la prévention du suicide, la psychosomatique, les névroses, la psychologie sociale, les aspects psychologiques profonds dans l'art, la religion et la politique sociale.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :