Erik Reinert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erik Reinert
Description de cette image, également commentée ci-après

Erik Reinert en 2011

Naissance (66 ans)
Oslo
(Norvège)
Nationalité Norvégienne
Profession

Erik S. Reinert, né le à Oslo (Norvège), est un entrepreneur norvégien, ainsi qu'un économiste hétérodoxe, professeur de gestion de la technologie et économie du développement à l'Université technologique de Tallinn, en Estonie et fondateur de la Fondation The Other Canon qui promeut "un autre canon" de la pensée économique que la pensée classique et néoclassique dominante.

Ses travaux ont pour objet la théorie du développement inégal et l'histoire de la pensée et de la politique économique, dans la lignée des travaux de Joseph Schumpeter.

Il est notamment l'auteur d'un ouvrage traduit en français sous le titre "Comment les pays riches sont devenus riches Pourquoi les pays pauvres restent pauvres" (publié en 2012 aux Éditions du Rocher, traduit et préfacé par Claude Rochet). Il y critique l'usage systématique du libre-échange tel que promu par le "Consensus de Washington". Il prône des politiques de "protectionnisme éducateur", telle que développées par Friedrich List dans son ouvrage "Le système d'économie politique" à partir de son analyse du développement de l'Angleterre et des États-Unis, qui permettent d'industrialiser un pays avant qu'il ne s'ouvre au libre-échange. Ces politiques seraient dans l’intérêt des pays pauvres pour leur permettre d'accéder au développement. Il présente comme un modèle à reproduire le plan Marshall qui visait la ré-industrialisation des économies des pays européens.

Il est le père de Sophus Reinert, professeur à Harvard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Erik Reinert est diplômé en économie de l'Université de Saint Gall en Suisse, possède un MBA des universités de Harvard et de Cornell. Parallèlement à ses études il participe à des actions de développement communautaire au Pérou, ce qui le sensibilise au problème du développement inégal. Il fonde ensuite en 1972 une entreprise de peinture pour automobile à Bergame, en Italie, qu'il cède dans les années 1990 pour se consacrer à la recherche en économie du développement.

Il accumule une importante collection de livres sur le développement économique d'auteurs hétérodoxes depuis le XVI° siècle, que l'Université de Harvard avait décidé de mettre au rebut car jamais emprunté par les étudiants en économie. Sa bibliothèque personnelle d'ouvrages rares atteint aujourd'hui 45 000 exemplaires, gérée par son épouse dans leur maison proche d'Oslo, qui lui apporte une vue sur la richesse des controverses économiques depuis le XVI° siècle.

Son analyse porte sur le développement inégal produit par les activités à rendement croissant par opposition aux activités à rendement décroissant, la politique économique devant porter sur la promotion des premières, les secondes maintenant les pays dans des trappes de pauvreté.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Globalization, Economic Development and Inequality: An Alternative Perspective (2004), ed. Cheltenham: Edward Elgar.
  • Global Økonomi. Hvordan de rike ble rike og hvorfor fattige blir fattigere (Global Economy. How the rich got rich and why the poor get poorer) (2004). Oslo: Spartacus. Serbian translation (2006) Belgrade: Cigoja.
  • The Origins of Economic Development. How Schools of Economic Thought have Addressed Development (2005), co-edited with KS Jomo. London: Zed / New Delhi: Tulika.
  • How Rich Countries Got Rich ... and Why Poor Countries Stay Poor (2007), London: Constable.
  • Techno-Economic Paradigms: Essays in Honour of Carlota Perez (2009), co-ed. London: Anthem.
  • Ragnar Nurkse (1907–2007): Classical Development Economics and its Relevance for Today (2009), co-ed. London: Anthem.
  • Ragnar Nurkse: Trade and Development (2009), co-ed. London: Anthem.

Ouvrage traduit en français[modifier | modifier le code]

  • Erik Reinert, Comment les pays riches sont devenus riches et pourquoi les pays pauvres restent pauvres [« Global Økonomi. Hvordan de rike ble rike og hvorfor fattige blir fattigere »], Éditions du Rocher, coll. « L'Inconnu »,‎ , 540 p. (ISBN 978-2268072906), traduit de l'anglais et préfacé par Claude Rochet.

Lien externe[modifier | modifier le code]