Emmanuel Tzanes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Emmanuel Tzanes
Naissance
Décès
Activités
Peintre, prêtre orthodoxe, iconographe, clercVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail

Emmanuel Tzanes[1], [2] (grec moderne : Εμμανουήλ Τζάνες, 1637, Réthimnon — 20 mars 1694, Venise) est un prêtre, peintre grec d'icône de l'époque de la Renaissance.

Emmanuel Tzanes est né dans l'île de Crète. Il partit à Venise où il réalisa une grande partie de ses œuvres. Il est l'un des peintres grecs les plus réputés de son époque et un des plus éminents représentants de l'École crétoise d'icones avec son contemporain, qui travailla également à Venise, Théodore Poulakis.

Œuvres[modifier | modifier le code]

L'église byzantine des Saints Jason et Sosipater, construite au XIIe siècle sur l'île de Corfou, conserve des icônes réalisées par Emmanuel Tzanes. De même, le Musée d'art byzantin Antivouniotissa également à Corfou. Tzanes réalisa aussi d'autres icônes sur les vies de différents saints[3]. Celle de Saint Jacob est conservée au Musée byzantin et post-byzantin de l'icône de Venise. Celle de Saint Mikhaïl est exposée aujourd'hui au Musée Musée byzantin et chrétien d'Athènes[4].

Le Musée Benaki d'Athènes, conserve l'icône de Saint Nicolas, représenté sur un nuage au-dessus de la mer pour souligner le fait qu'il est le protecteur des voyageurs et des marins. Tzanes est également reconnu comme l'auteur des fresques de l'Église San Giorgio dei Greci. Mikhaïl Damaskine avait déjà réalisé la peinture de cette église un siècle plus tôt.

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]