École Stroganoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Russie image illustrant la peinture
Cet article est une ébauche concernant la Russie et la peinture.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'École Stroganof (en russe : Строгановская школа) est le nom conventionnel donné à la dernière grande école russe de peintres d'icônes, qui a prospéré sous le patronage de la famille Stroganoff, des richissimes marchands de la fin du XVIe au XVIIe siècle.

Un de ses représentants les plus connus est Procope Tchirine, peintre de la fin du XVIe - début du XVIIe siècle. Sila Savine est un autre peintre connu de ce courant.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette école participe à l'introduction d'éléments qui vont être fatals au grand art de l'icône : abondance de détails, effets décoratifs du maniérisme. La sophistication nécessitant une habileté technique va prendre la place du contenu[1]. La conception de la Théologie de l'icône s'estompe devant l'expression esthétique. Les artistes de cette école considèrent la peinture comme un art et non plus seulement comme la conservation de symboles. Par ailleurs les icônes sont souvent conçues à cette époque pour des oratoires privés. Leurs dimensions s'en ressentent, elles sont miniaturisées. Le dessin précieux marque les contours des corps, les plis des vêtements font partie d'une débauche ornementale touchant parfois à la démesure[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Blankoff, L'art de la Russie ancienne, Centre national pour l'étude des pays de l'Est, ULB Bruxelles, 1963, p. 64
  2. Véra Traimond, La peinture de la Russie ancienne, Bernard Giovanangeli éditeur, Paris, 2010 (ISBN 978 2 7587 0057 9) p. 546