Liste des évêques de Saintes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des évêques de Saintes

Antiquité[modifier | modifier le code]

Haut Moyen Âge[modifier | modifier le code]

  • Pierre Ier 511
  • Saint Trojan (Ve siècle - VIe siècle)
  • Eusebius en 553 - après 555
  • Emerius avant 561
  • Pallais de Saintes 573-596
  • Leodegarius début VIIe siècle
  • Audebertus 614
  • Leontius 625-634
  • Ailphus 637
  • Bertarius 660
  • Agnebertus 662-675 (attesté par sa participation au concile de Saint-Pierre de Garnon en 673-675)

À partir de 675, il n’est pas assuré que le siège est occupé ; selon Robert Favreau[1], il n’y a pas de titulaire du siège assuré jusqu’en 785 ; Ulric et Dizan sont considérés comme douteux.

  • Ulric VIIe siècle
  • Saint Dizans (ou Saint Dizieins) VIIIe siècle
  • Benjamin vers 785 (mentionné sur la charte de fondation de Charroux)
  • Ato 799-début IXe siècle
  • Thebert 805
  • Frotmundus 846
  • Frecultus 862

De nouveau de 862 à 989, aucun évêque ne peut être considéré comme certain[2].

  • Alo (?) 908
  • Abbon 989 et 990
  • Islus 1000 et 1031

Bas Moyen Âge[modifier | modifier le code]

  • Godefroy 1032-1036
  • Arnulfus 1037-1040
  • Engelricus 1040-1047
  • Arnoul 1047-1666 (?)
  • Guillaume 1066-1067
  • Goderanus 1067-1072
  • Boso 1072-1082
  • Ramnulfus Focaudi 1083-1106
  • Pierre II de Soubise 1107-1112
  • Rainaldus Chainel 1113-1116
  • Pierre III de Confolens 1117-1126
  • Guilelmus Gardradus 1127-1142
  • Bernard 1142- vers 1165
  • Ademar Charbonnel 1167-1189
  • Helias 1189
  • Henri 1190-1217
  • Ponce de Pons 1216-1221
  • Michel I 1221
  • Hélie II 1222-1231
  • Jean 1231-1235
  • Pierre IV 1235-1237
  • Guillaume III 1237-1239
  • Hélie III 1239-1241
  • Pierre V 1241-1250
  • Hugues II de Féletz 1250-1256
  • Ponce II de Pons 1257-1266
  • Hélie IV de Fors 1266
  • Pierre VI Laud 1267-1271
  • Ponce III de Pons 1271-1275
  • Pierre VII 1275-1277
  • Geoffroy de Saint-Briçon 1277-1284
  • Pierre VIII 1284-1287
  • bis. Gimer 1288
  • Geoffroy III d'Archiac 1288-1294
  • Ramnufle de Carel 1296
  • Gui de Neuville 1296-1312
  • Geoffroy IV 1313
  • Guillaume IV de La Mothe 1313-1318
  • Thibaud de Castillon 1318-1342
  • Étienne de La Garde 1343-1351, cardinal
  • Gaillard du Puy 1351-1361, cardinal
  • Bernard II du Sault (Rome) 1362-1381
  • Raymond d'Angoulême (Avignon) 1380
  • Helie V de Lestrange 1381-1396
  • Pierre Mignot 1396-1397
  • Bernard III de Chevenon 1398-1413
  • Geoffroy de Pérusse des Cars 1411-1418
  • Jean II Boursier 1415-1424
  • Guy II de Rochechouart 1426-1460
  • Louis Ier de Rochechouart 1460-1492

Temps modernes[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Il n'y a plus d'évêque résident à Saintes depuis 1802. Par un bref apostolique du [3], le pape Pie IX a autorisé Mgr Villecourt et ses successeurs à joindre à leur titre d'évêque de La Rochelle, celui d'évêque de Saintes. À partir de cette date, le diocèse est officiellement celui de La Rochelle et Saintes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. , in Jean Combes (dir.), Histoire du Poitou et des Pays charentais : Deux-Sèvres, Vienne, Charente, Charente-Maritime, Clermont-Ferrand, éditions Gérard Tisserand, , 334 p. (ISBN 2-84494-084-6, lire en ligne), p. 127
  2. Robert Favreau, in Jean Combes (dir.), Histoire du Poitou et des Pays charentais : Deux-Sèvres, Vienne, Charente, Charente-Maritime, Clermont-Ferrand, éditions Gérard Tisserand, , 334 p. (ISBN 2-84494-084-6, lire en ligne), p. 153
  3. Le diocèse de La Rochelle et Saintes

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Annuaire historique 1846, 1847, p. 138-140
  • Trésor de chronologie, p. 1484-1485