Elina Brotherus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Elina Brotherus, (née le à Helsinki) est une photographe professionnelle et artiste vidéo finlandaise[1]. Elle partage son temps entre Helsinski et Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son master de sciences en 1997 à l'université d'Helsinki, elle entame un master of Arts à l’école supérieure Aalto d'art, de design et d'architecture d'Helsinki[2].

Dans le même temps, elle expose son travail : en 1999, elle participe à l’exposition collective « Identité fictive »[3], à Contretype ; et à « Tila-espace », à la Maison européenne de la photographie de Paris[4].

En 2000, elle prend part à l’exposition « Quinze en Europe », dans le cadre du septembre de la photographie, au Musée d'art moderne et d'art contemporain de Nice.

Rapidement, elle est remarquée, notamment en France, et partage sa vie entre Helsinki et Paris.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Elina Brotherus confronte la photographie aux codes classiques de la représentation picturale.

Tout en grâce et en délicatesse, ses photographies mettent en scène des personnages dans leurs attitudes et dans leurs moments quotidiens, dans leurs instants intimes, mais toujours avec une certaine distance respectueuse.

La photographe saisit, dans un espace quotidien ou dans un paysage, les grandes émotions humaines universelles.

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2004, elle reçoit une bourse du Carnegie Art Award. En 2006, elle est lauréate du Prix Niepce pour son travail photographique. En 2008, elle obtient le Finnish State Prize for Photography.

En 2012, elle reçoit la médaille Pro Finlandia.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Decisive Days. Photographies 1997-2001, Semur-en-Auxois, Spiralinthe, 2002 (ISBN 2-913440-17-7)
  • The New Painting, Toulouse, Galerie municipale du Château d'eau, 2004 (ISBN 291324162X)
  • Études d’après modèle, danseurs, Paris, Textuel, 2007 (ISBN 2845972458)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Guerrin, « Les autoportraits de Brotherus, baromètres de ses sentiments », dans : Le Monde, .

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Elina Brotherus », sur Martin Asbaek Gallery (consulté le 7 mars 2015)
  2. (en) « LECTURE “THE ARTIST AND HER MODEL” Elina Brotherus, photographer, Finland/France », sur Fotografie Forum Frankfurt (consulté le 7 mars 2015)
  3. « Les Résidences d'artistes à Bruxelles, Elina Brotherus, The New Painting », sur Contretype (consulté le 7 mars 2015)
  4. « Tila/Espaces Cinq Jeunes Photographes Finlandais », sur Maison Européenne de la Photo (consulté le 7 mars 2015)
  5. Ville de Montpellier, « 2016 au Pavillon Populaire - Ville de Montpellier », sur www.montpellier.fr (consulté le 4 octobre 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]