Édouard Wattelier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Edouard Wattelier)
Aller à : navigation, rechercher
Édouard Wattelier
Édouard Wattelier 1902.jpg
Informations
Naissance
Décès
Nationalité
Équipes professionnelles
1905 JC Cycles
1906 Labor
1907 Labor - Dunlop
1908-1909 Nil - Supra
1910 Lenain
1911 Wanderer
Principales victoires
Édouard Wattelier après sa victoire lors de Bordeaux-Paris 1902.

Édouard Wattelier ( à Chaumontel - ) est un cycliste français. Professionnel de 1896 à 1911, il a notamment remporté Bordeaux-Paris en 1902 et terminé deuxième de Paris-Roubaix la même année.

Biographie[modifier | modifier le code]

Actif entre 1896 et 1911, Édouard Wattelier appartient aux coureurs de l'ère « héroïque », qui ont participé aux premières compétitions des courses cyclistes, devenues des classiques. En mai 1902, il remporte le prestigieux Bordeaux-Paris, tracé sur 580 kilomètres et qui a été disputé deux fois cette année. Pour s'imposer, il a besoin de 22 heures et 47 minutes derrière entraîneur, soit 63 minutes de mieux que le deuxième, le suisse Michel Frédérick[1].

Il participe également six fois à Paris-Roubaix, la première fois en 1898, terminant dans les dix premiers fois à chaque fois. En 1898, il se classe troisième avec un peu plus d'une demi-heure de retard sur le vainqueur Maurice Garin. En 1902, il termine deuxième de la course à sept minutes de Lucien Lesna. En 1903 et 1904, il est quatrième et cinquième 1905. Son plus mauvais résultat est une huitième place en 1901.

Il est au départ du Tour de France à sept reprises, et parvient deux fois jusqu'à Paris. Il renonce à quatre reprises pendant ou après la première étape. Ainsi, considéré comme l'un des favoris - avec sa victoire sur Paris-Bordeaux - lors du premier Tour de France en 1903 dont la première étape débute à 15 heures, il abandonne "dans le noir"[2]. En 1906, il termine septième du général.

Son frère cadet, Antoine Wattelier, est également un coureur qui a pris part à sept Tours de France. Il est mort au combat en décembre 1914 lors de la Première Guerre mondiale[3],[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur le Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1903 : abandon (1re étape)
  • 1905 : abandon (1re étape)
  • 1906 : 7e du classement général
  • 1907 : abandon (1re étape)
  • 1908 : 28e du classement général
  • 1909 : abandon (1re étape)
  • 1911 : abandon (10e étape)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éditions Chronique: Chronique du XXème siècle. Éditions Chronique, 2013, ISBN 978-2-366-02013-7, page. 1175 (Chronique du XXème siècle, p. 1175 sur Google Livres).
  2. Max Leonard: Lanterne Rouge. Osburg Verlag, 2016, ISBN 978-3-955-10125-1 (Lanterne Rouge sur Google Livres).
  3. « Ceux qui ne revinrent pas ! », sur lepetitbraquet.fr,
  4. Dans les sources, les deux frères sont confondus les uns avec les autres.

Liens externes[modifier | modifier le code]