Edmond de Cornouailles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec comte de Cornouaille.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cornouailles (homonymie).
Edmond Plantagenêt comte de Cornouailles
Edmund, 2nd Earl of Cornwall.jpg

Edmond, 2e comte de Cornouailles

Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Surnom
Edmond d'Almayne
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Marguerite de Clare (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Arms of Richard of Cornwall, Earl of Cornwall.svg

blason

Edmond, comte de Cornouailles (né le 26 décembre 1249 au château de Berkhamsted – mort fin septembre 1300 à l'abbaye d'Ashridge, dans l'Hertfordshire), un membre de la famille royale Plantagenêt, fut comte de Cornouailles de 1272 à 1300.

Vie[modifier | modifier le code]

Fils et héritier de Richard, comte de Cornouailles puis roi des Romains, et de sa mère Sancie, fille du comte de Provence, qui est sœur de la reine Marguerite (femme de saint-Louis), et de la reine Éléonore (femme d'Henri III d'Angleterre), il est aussi connu « Edmond d'Almayne » ou « d'Almain » en tant que roi prétendant des Romains après la mort de son père.

Il est nommé régent du royaume d'Angleterre de 1286 à 1289, pendant que son cousin le roi Édouard Ier traverse la Manche pour rétablir l'ordre dans la Gascogne et pour servir de médiateur entre Alphonse "le Libéral", roi d'Aragon et Charles "le Boiteux", roi de Sicile.

Le 6 octobre 1272 à Ruislip, Edmond Plantagenêt épouse lady Marguerite de Clare (1249–1313), fille de Richard de Clare, comte de Gloucester et Hertford. La semaine suivante, le 13 octobre 1272, il est investi en tant que comte de Cornouailles, ayant hérité des titres de son père (créé 1er comte).

Le couple se sépare (et peut-être même divorce) en février 1293, après quoi le comte entre probablement dans les ordres sacerdotaux, car parfois dit prince-abbé.

Le 2e et dernier titulaire du comté (cr. en 1225), Edmond meurt sans descendance en son palais près de l'abbaye d'Ashridge qu'il avait fondée, étant inhumé à l'abbaye de Hailes dans le Gloucestershire[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]