Maison Plantagenêt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Plantagenêt)
Maison Plantagenêt
Description de cette image, également commentée ci-après
Geoffroy V « Plantagenêt », auquel la famille doit son nom.
Pays Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau de l'Angleterre Royaume d'Angleterre
Lignée Maison de Gâtinais-Anjou
Titres Rois d'Angleterre (1154-1485)
Ducs de Normandie (1144-1204)
Ducs d'Aquitaine (1152-1453)
Ducs de Bretagne (1181-1203)
Seigneurs d'Irlande (1171-1485)
Prince de Galles (1301-1484)
Comtes d'Anjou (1129-1204)
Fondation Geoffroy V d'Anjou
Ethnicité Francs
Branches Maison d'York
Maison de Lancastre

Les Plantagenêts sont une maison royale issue des comtes d'Anjou et du Maine. Ses membres devinrent rois de Jérusalem de 1131 à 1205, puis rois d'Angleterre de 1154 à 1485. Ils furent également ducs de Normandie et d'Aquitaine, comtes du Poitou et de Nantes, seigneurs d'Irlande (très brièvement ducs de Bretagne), rois de Germanie, seigneurs de Chypre, etc.

Les maisons de Lancastre et d'York sont deux des branches des Plantagenêts.

Le nom « Plantagenêt » est apparu au XIIe siècle avec Geoffroy V d'Anjou mais il fut donné, a posteriori, à l'ensemble de la dynastie des comtes d'Anjou de cette maison.

Origine du nom Plantagenêt[modifier | modifier le code]

Plantagenêt[Note 1] fut d'abord le surnom personnel donné à Geoffroy V, comte d'Anjou et du Maine (1128-1151). L'origine de ce surnom est inconnue et ne fait pas l'unanimité chez les historiens. Selon l'hypothèse la plus répandue, il ferait allusion à une branche de genêt qu'avait l'habitude de porter (« planter ») à son chapeau Geoffroy V. Le nom est attesté pour la première fois chez Wace : « Gisfrei son frere Que l'on clamout Plante Genest ». Par la suite, il a été attribué rétrospectivement à tous ses descendants par les mâles (lignée agnatique). Au XVe siècle, pour faire valoir ses droits à la couronne, le duc Richard d'York reprit le nom de Plantagenêt, et son fils devint en 1461 le roi Édouard IV d'Angleterre.

Histoire des Plantagenêts[modifier | modifier le code]

Origine de la famille Plantagenêt[modifier | modifier le code]

Les Plantagenêts sont dans la lignée directe de la maison de Gâtinais-Anjou, branche cadette de la maison de Châteaudun ; ils ne sont pas de la lignée des Ingelgériens mais s'y rattachent en ligne féminine[Note 2] ; ils sont en effet issus du mariage d'Ermengarde d'Anjou, fille de Foulque III Nerra, comte d'Anjou, avec Geoffroy II du Gâtinais. Geoffroy III, Foulque IV, Geoffroy IV, Foulque V poursuivirent leur œuvre. On désigne parfois ces comtes sous le nom de Plantagenêt pour signifier qu'il s'agit d'une seule et même lignée agnatique, bien que ce surnom n'apparaisse qu'avec leur descendant Geoffroy V. Les Plantagenêts, successeurs des Ingelgériens, constituent la deuxième maison des comtes d'Anjou. Les Plantagenêts étant, par les mâles, une branche de la maison de Châteaudun, on considère généralement qu'ils sont issus de la famille franque des Rorgonides, possiblement liée aux premiers Robertiens[1],[2],[3]. Par leur branche maternelle de la première maison des comtes d'Anjou, les Plantagenêts sont issus cognatiquement de la noblesse franque, les Ingelgériens.

Origine de la puissance de la famille Plantagenêt[modifier | modifier le code]

La puissance des Plantagenêts trouve son origine dans le mariage que fit Geoffroy V et qui permit à son lignage d'accéder à la royauté et d'échapper sur certains de ses territoires à la suzeraineté du roi de France. En effet, le , à l'âge de quinze ans, Geoffroy V, fils de Foulque V, épousa Mathilde l'Emperesse, fille et héritière d'Henri Ier d'Angleterre (dit Beauclerc) et veuve d'Henri V du Saint-Empire, en la cathédrale du Mans. Cette union représentait un gage de paix entre l'Anjou et la Normandie, qui avaient été en conflit à de nombreuses reprises au cours du XIe siècle. Mathilde l'Emperesse était plus âgée de onze ans, et leur mariage ne fut pas très heureux. Cette union ne créa pas immédiatement l'empire Plantagenêt. Mathilde fut évincée du trône d'Angleterre et de Normandie par Étienne de Blois à la mort d'Henri Ier, en 1135. Geoffroy dut d'abord assurer ses possessions continentales en réprimant avec énergie des révoltes en Anjou (siège de Montreuil-Bellay 1149-51) et en menant plusieurs campagnes en Normandie, dont il se proclama duc en 1144. Il soutint mollement Mathilde, qui, débarquée en Angleterre en 1139, finit par renoncer à la lutte (mais non à ses droits) en 1148. Geoffroy V Plantagenêt mourut à Château-du-Loir le , aux confins de l'Anjou historique et du Maine. Il repose en la cathédrale Saint-Julien du Mans.

Henri II et les grands Plantagenêts[modifier | modifier le code]

C'est leur fils Henri II qui fit valoir leurs droits par un voyage en Angleterre en 1153 où il contraignit son oncle Étienne de Blois à le reconnaître pour héritier. Il fut investi du trône en 1154. Henri II Plantagenêt put devenir roi d'Angleterre. Il avait réussi en l'espace d'une dizaine d'années, à concentrer entre ses mains de nombreux territoires : en 1154, il dominait le royaume d'Angleterre, le duché de Normandie, le comté d'Anjou, le comté du Maine, le comté de Poitou et, indirectement, par sa femme Alienor, le duché d'Aquitaine. Bien que désormais roi d'Angleterre, mais décédé à Chinon, Henri II choisit (ou son épouse Aliénor d'Aquitaine choisit pour lui compte tenu des circonstances) d'être enterré dans l'abbaye de Fontevraud, aux confins de l'Anjou et de la Touraine. Richard Cœur de Lion (1189-1199), qui succède à son père Henri II, repose dans ce même monastère.

C'est à partir du règne de Jean sans Terre (1199-1216) que s’opéra un glissement du cœur de l'empire Plantagenêt vers l'Angleterre. Ce roi perdit en effet la Normandie, l'Anjou, le Maine et le Poitou en 1204-1205 et gouverna depuis l'île.

Après le règne désastreux de Jean sans Terre, l'Angleterre fut dirigée par les rois Plantagenêt :

En 1399, Richard II (1377-1399) est renversé et remplacé par un cousin germain, le duc de Lancastre, devenu Henri IV d'Angleterre, fondateur de la maison de Lancastre.

Division de la famille Plantagenêt entre maisons de Lancastre et d'York[modifier | modifier le code]

L'usurpation d'Henri IV entraîna une division de la famille Plantagenêt qui conduisit finalement à une guerre civile. En effet, la maison de Lancastre et la maison d'York sont deux branches de la famille des Plantagenêts. À partir du règne désastreux d'Henri VI et en dépit du prestige d'Henri V, la maison d'York contesta le pouvoir de la maison de Lancastre et cette contestation aboutit à la guerre des Deux-Roses.

Après la guerre des Deux-Roses et l'accession au trône des Tudor en 1485 avec Henri VII, le nom de Plantagenêt disparut, la branche mâle prétendante directe au trône étant éteinte.

Postérité de la famille Plantagenêt[modifier | modifier le code]

Richard III fut le dernier roi Plantagenêt. Le lignage des Plantagenêts se perpétua en ligne naturelle jusqu'à aujourd'hui chez les Somerset, issus d'un fils illégitime de Henri Beaufort, 2e duc de Somerset, les Beaufort étant eux-mêmes issus de Jean de Gand, duc de Lancastre. Leur chef de famille actuel est Henry Somerset, duc de Beaufort. D'une sœur d'Édouard V et épouse d'Henri VII Tudor, Élisabeth d'York, est issue la monarchie anglaise actuelle.

Généalogie[modifier | modifier le code]

De Geoffroy Plantagenêt à Édouard Ier[modifier | modifier le code]

D'Édouard Ier à Édouard III[modifier | modifier le code]

D'Édouard III à Richard III[modifier | modifier le code]

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maison de
Gâtinais-Anjou
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
m. 1128
Geoffroy
Plantagenêt
Comte d'Anjou

1113–1151
 
Mathilde
l'Emperesse
c.1102–1167
r. 1141
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Geoffroy
Comte de Nantes

1134–1158
 
m. 1152
Aliénor
d'Aquitaine

c. 1122–1204
 
Henri II
1133–1189
r. 1154–1189
 
Guillaume
d'Anjou

1136–1163/64
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Geoffroy II
Duc de
Bretagne

1158–1186
 
m. 1181
Constance
Duchesss de
Bretagne

1161–1201
 
Mathilde
d'Angleterre

1156–1189
 
m. 1168
Henri III
Duc de Saxe

Le Lion
1129–1195
 
 
Aliénor
d'Angleterre

1162–1214
 
m. 1177
Alphonse VIII
de Castile

1155–1214
 
m. 1177
Guillaume II
de Sicile

1155–1189
 
Jeanne
d'Angleterre

1165–1199
 
m. 1197
Raymond VI
de Toulouse

1156–1222
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aliénor
de Bretagne

c. 1184–1241
 
Mathilde
de Bretagne
1185–before1189
 
Arthur Ier
Duc de Bretagne

1187–1203
 
 
 
Maison
de Welf
 
 
 
 
 
 
Maison
d'Ivrée
 
 
 
 
 
Bohémond
Duc d'Apulie
 
Maison de
Rouergue
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Guillaume IX
Count de Poitiers

1153–1156
 
Henri
Duc de
Normandie

le Jeune
1155–1183
 
m. 1160
Marguerite
de France

1157–1197
 
Richard Ier
Cœur de Lion
1157–1199
r. 1189–1199
 
m. 1191
Bérengère
de Navarre

c. 1165–1230
 
m. 1200
Isabelle
d'Angoulême

1188–1246
 
Jean
sans Terre
1166–1216
r. 1199–1216
 
m. 1189–1199
Isabelle
Comtesse de
Gloucester

c. 1173–1217
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
m. 1236
Éléonore
de Provence

c. 1223–1291
 
Henry III
1207–1272
r. 1216–1272
 
m. 1224
Guillaume
le Maréchal
2e comte
de Pembroke

1190–1231
 
Aliénor
1215–1275
 
m. 1238
Simon
de Montfort

Comte de Leicester
1208–1265
 
m. 1231
Isabelle
le Maréchal

1200–1240
 
Richard
de
Cornouailles

1209–1272
 
m. 1243
Sancie
de Provence

c. 1228–1261
 
Jeanne
d'Angleterre

1210–1238
 
m. 1221
Alexandre II
d'Écosse

1198–1249
 
Isabelle
d'Angleterre

1214–1241
 
m. 1235
Frédéric II
empereur du
Saint-Empire

1194–1250
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maison de
Montfort-l'Amaury
 
Constance
de Moncade

1245–1310
 
Henri
d'Almayne

1235–1271
 
m. 1269
Béatrice
de Falkenbourg

c.1254–1277
 
Richard
1246
 
Edmond
Comte de
Cornouailles

1249–1300
 
Marguerite
de Clare
1250-1312)
 
 
 
Maison de
Hohenstaufen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
m. 1254
Éléonore
de Castille

1241–1290
 
Édouard Ier
Longshanks
1239–1307
r.1272–1307
 
m. 1299
Marguerite
de France

1279–1318
 
Catherine
d'Angleterre
1253–1257
 
m. 1269
Aveline
de Forz

1259–1274
 
Edmond
Comte de
Lancastre

Crouchback
1245–1296
 
m. 1276
Blanche
d'Artois

1248–1302
 
Béatrice
d'Angleterre

1242–1275
 
m. 1260
Jean II
Duc de Bretagne

1239–1305
 
Marguerite
d'Angleterre

1240–1275
 
m. 1251
Alexandre III
d'Écosse

1241–1286
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Eleanor
d'Angleterre
1306–1310
 
Edmond
de Woodstock
1er comte
du Kent

1301–1330
 
m. 1325
Marguerite
Wake

c. 1297–1349
 
m. 1319
Alice
de Hales
 
Thomas
de Brotherton
Comte de
Norfolk

1300–1338
 
m. 1335
Mary
de Brewes
 
1re Maison
de Lancastre
 
Maison
de Dreux
 
 
 
 
 
Maison de
Dunkeld
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Marie
1279–c. 1332
 
 
 
3e Maison
de Kent
 
 
 
3e Maison
de Norfolk
 
Catherine
c.1261–1264
 
Jeanne
1265
 
Jean
1266–1271
 
Henri
1267–1274
 
Alphonse
1273–1284
 
Bérangère
1276–1278
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
m. 1308
Isabelle
de France

c.1295–1358
 
Édouard II
1284–1327
r.1307–1327
 
m. 1297
Jean Ier
Comte de
Hollande

1284–1299
 
Élisabeth
d'Angleterre

1282–1316
 
m. 1302
Humphrey
de Bohun
Comte de
Hereford

1276–1322
 
Aliénor
d'Angleterre

1269–1298
 
m. 1293
Henri III
Comte de Bar

1259–1302
 
m. 1290
Gilbert
de Clare
Comte de
Gloucester

1243–1295
 
Jeanne
d'Angleterre

1272–1307
 
m. 1297
Raoul
de Monthermer

c. 1270–1325
 
Marguerite
1275–1333
 
m. 1290
Jean II
Duc de
Brabant

1275–1312
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Famille
de Bohun
 
 
 
 
 
Maison de
Montbelliard
 
 
 
 
 
Famille
de Clare
 
Famille de
Monthermer
 
 
 
 
 
Maison des
Régnier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
m. 1328
Philippa
de Hainault

1314–1369
 
Édouard III
1312–1377
r. 1327–1377
 
Jean
d'Eltham
Comte de
Cornouailles

1316–1336
 
Aliénor
d'Angleterre

1318–1355
 
m. 1332
Renaud II
Duc de
Guelder

c.1295–1343
 
Jeanne
d'Angleterre

1321–1362
 
m. 1328
David II
d'Écosse

1324–1371
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maison
de Wassenberg
 
 
 
 
 
Maison
de Bruce
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jeanne
de la Tour

1335–1348
 
Guillaume
de Hatfield
1337
 
Marie
de Waltham

1344–1362
 
m. 1361
Jean IV
Duc de Bretagne

1339–1399
 
Marguerite
1346–1361
 
m. 1359
Jean
de Hastings
Comte de
Pembroke

1347–1375
 
Guillaume
de Windsor
1348
 
Isabelle
1332–
1379/1382
 
m. 1365
Enguerrand
VII
de Coucy

1340–1397
 
Thomas
de Woodstock
Duc de
Gloucester

1355–1397
 
m. 1376
Éléonore
de Bohun

c. 1366–1399
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3e Maison
de Kent
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1re Maison
de Lancastre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
m. 1361
Jeanne
de Kent

1328–1385
 
Édouard
de Galles

Le Prince
Noir

1330–1376
 
 
 
 
 
m. 1359
Blanche
de Lancastre

c. 1347–1368
 
Jean
de Gand
Duc de
Lancastre

1340–1399
 
m. 1371
Constance
de Castille

1354–1394
 
 
n m. 1396
Katherine
Swynford

1350–1403
 
Edmond
de Langley
Duc d'York

1341–1402
 
m. 1372
Isabelle
de Castille

c.1355–1392
 
m. 1352
Elizabeth
de Burgh
Comtesse
d'Ulster

1332–1363
 
Lionel
d'Anvers
Duc de
Clarence

1338–1368
 
m. 1368
Violante
Visconti

1354–1386
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Édouard
d'Angoulême

1365–1372
 
m. 1382
Anne
de Bohême

1366–1394
 
Richard II
1367–1400
r.1377–1399
 
m. 1396
Isabelle
de Valois

1389–1409
 
 
 
 
 
 
John
of Lancastre
1374–1375
 
Catherine
de Lancastre

1373–1418
 
m. 1388
Henri III
de Castille

1379–1406
 
 
Maison
de Beaufort
 
 
 
 
 
Philippa
comtesse
d'Ulster

1355–1382
 
m. 1368
Edmond
Mortimer
Comte
de March

1352–1381
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2e Maison de
Lancastre

Red Rose Badge of Lancaster.svg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maison de
Trastamare
 
 
 
 
 
 
m. 1388
Aliénor
Holland
1373–1405
 
Roger
Mortimer
Comte
de March

1374–1398
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Édouard
d'York

1373–1415
 
m. 1406
Richard
de Conisburgh

c. 1375–1415
 
Anne
de Mortimer

1390–1411
 
Famille
Mortimer
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maison
d'York

White Rose Badge of York.svg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Plantagenet selon la graphie anglaise ; Plantegenêt d'après Michel Pastoureau dans Le roi tué par un cochon, Seuil, 2015, p. 21.
  2. Les femmes, qui, après s'être émancipées des Robertiens, avaient fondé l'autonomie et la puissance du comté d'Anjou entre 930 et 1060.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]