Edmond Trudel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trudel.
Edmond Trudel
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
QuébecVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument

(Joseph Jean) Edmond Trudel, né le à Saint-Roch, aujourd'hui Québec, et mort le à Québec, est un pianiste, chef d'orchestre, professeur et compositeur canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Saint-Roch, aujourd'hui Québec, il a étudié au conservatoire de Paris entre 1912 et 1915 avec Félix Fourdrain, Alfredo Casella, Joaquin Nin et Lazare Lévy. Il a également pris des leçons de piano avec Alfred Cortot. À son retour au Canada en 1915, il était chantre à l'église Saint-Sauveur de Québec. De 1921 à 1928, il est de nouveau à Paris, où il orchestre avec André Caplet puis Paul Paray. Il s'installe à Montréal et y dirige des opérettes au théâtre Saint-Denis. De 1929 à 1930, il était directeur musical de la station de radio CKAK. De 1931 à 1937, il dirige plusieurs émissions de « L'Heure provinciale » ainsi que les « Syrup Symphonies ». Il fonde le Trio de Montréal avec Alexander Brott et Jean Belland. Il est également apparu comme chef d'orchestre et pianiste à la CCR puis à la SRC. Entre 1935 et 1938, il est chef d'orchestre des CSM (Orchestre symphonique de Montréal). Entre 1943 et 1956, il enseigne au Conservatoire de musique du Québec. De 1944 à 1947 et de 1950 à 1952, il est président de l'Académie de musique du Québec. Parmi ses élèves, entre autres, Monique Fournier, François Morel, Gilles Tremblay et Ronald Turini. Il auteur d'œuvres religieuses[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Suzanne Thomas, « Trudel, Edmond », sur thecanadianencyclopedia.com, 7 février 2006, mis à jour le 16 décembre 2013 (consulté le 15 octobre 2015).