Earth mover's distance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir EMD.

La distance du terrassier ou du cantonnier[1] ou distance de Wasserstein est une distance entre deux vecteurs de dimension quelconques. Elle se base sur la métaphore du travail minimum qu'un cantonnier doit fournir pour transformer un tas de terre (représenté par un vecteur) en un autre[2].

Principe[modifier | modifier le code]

La distance du cantonnier provient du problème du transport optimal. Chaque vecteur y est vu comme un tas de terre. Il s'agit de déterminer le travail minimal à fournir pour modifier un tas de terre en un autre. Le travail est défini comme le poids de la terre déplacée multiplié par la distance parcourue.

Applications[modifier | modifier le code]

Cette distance est très utilisée pour la comparaison d'images et notamment dans la recherche d'image par le contenu.

De façon plus générale, elle est utilisée dans la reconnaissance de motifs pour comparer des signatures de données.

Notes et références[modifier | modifier le code]