Cette page est semi-protégée.

Dragon Khan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dragon Khan
Description de cette image, également commentée ci-après
Dragon Khan
Localisation PortAventura Park, Drapeau de l'Espagne Espagne
Ouverture
Constructeur Bolliger & Mabillard
Concepteur John Wardley (layout)
Ing.-Büro Stengel GmbH (ingénieure)
Données techniques
Structure Métal
Type Montagnes russes assises
Hauteur maximale 45 m
Longueur 1270 m
Vitesse maximale 104,6 km/h
Accélération maximale 4,3 g
Durée du tour 1 min 45
Nombre d’inversion(s) 8
Capacité 1 300 personnes par heure
Taille minimale
requise pour l’accès
1,40 m
Coût 15 millions €

Fiche de Dragon Khan sur rcdb.com

Images de Dragon Khan sur rcdb.com

Dragon Khan sont des montagnes russes situées à PortAventura Park en Catalogne, Espagne.

Description

Il s'agit de montagnes russes en métal composées de huit inversions, pour 1 270 mètres de long et 45 mètres de haut. Elles sont situées dans la section « chinoise » du parc et leur thème est le Khan, empereur de l'Empire du Milieu. Basé sur la mythologie chinoise, l'esprit du maléfique Prince Hu de Pékin se réincarna dans Dragon Khan. Sa fureur se déchaînait chaque fois qu'un humain osait monter sur son dos[1]. Leur construction revient à 15 millions d'euros.

Avec un total de huit inversions, Dragon Khan est jusqu'en 2002 l'attraction ayant le plus grand nombre d'inversions au monde et elle est également la première à en posséder autant. Elle est cependant détrônée en 2002 par Colossus à Thorpe Park au Royaume-Uni, avec ses dix inversions. Détrônant Kumba à Busch Gardens Tampa et ses 34,7 mètres, Dragon Khan est jusqu'en mai 1996 l'attraction ayant le plus haut looping vertical au monde avec 36 mètres, Rougarou avec 36,3 mètres bat ce record par la suite[2],[3],[1].

PortAventura est le fruit de l'association du Tussauds Group, de Busch Entertainment, La Caixa et Fecsa[4]. Dragon Khan l'illustre bien, son layout est dessiné par le spécialiste John Wardley de Tussauds[5]. De plus, il est le descendant de Kumba à Busch Gardens Tampa ouvert en 1993 car ils sont tous deux des modèles Sitting Coaster de Bolliger & Mabillard, à ceci près que Dragon Khan a des mensurations plus impressionnantes.

Lors de l'entrée de Tussauds Group dans l'actionnariat du parc en 1993, les contrats pour les attractions sont signés, hormis pour les principales montagnes russes. L'équipe Tussauds privilégie le fabriquant Bolliger & Mabillard pour celles-ci. Dragon Khan est bien meilleure et plus grande que celles initialement prévue, elle devient l'attraction phare de Port Aventura[6].

Caractéristiques

Notes et références

  1. a et b (es) Elena Sevillano, « Las diez atracciones más salvajes de España », sur El País, (consulté le 15 octobre 2018)
  2. « Kumba », sur rcdb.com (consulté le 14 octobre 2018)
  3. « Rougarou », sur rcdb.com (consulté le 14 octobre 2018)
  4. « Naissance de Port Aventura, gigantesque parc de loisirs près de Barcelone », sur Libération, (consulté le 14 octobre 2018)
  5. (en) « Nemesis@20 – John Wardley Q&A », sur towerstimes.co.uk, (consulté le 14 octobre 2018)
  6. (en) « Ray Barratt: Port Aventura, CWOA and a Life in Attractions », sur blooloop.com, (consulté le 27 octobre 2018)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes