Douglas Ousterhout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Douglas Ousterhout
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (83 ans)
Nationalité
Formation
Activité

Douglas K. Ousterhout est un docteur en médecine et chirurgien-dentiste, actuellement à la retraite[1], qui a pratiqué la chirurgie cranio-faciale à San Francisco, en Californie [2],[3]. Sa spécialité concernait la chirurgie de féminisation faciale des femmes trans ; aux États-Unis, il est largement considéré comme le chirgien le plus influent dans son domaine[4]. Il a également réalisé des chirurgies de masculinisation du visage sur certains hommes trans, parmi d'autres procédures esthétiques cranio-faciales et maxillo-faciales[5].

La CFF a débuté en 1982 lorsque Darrell Pratt, un chirurgien plasticien qui avait effectué des chirurgies de réattribution sexuelle, a demandé à Douglas Ousterhout de l'aide pour opérer une patiente trans qui souhaitait avoir un visage plus féminin ; les gens réagissaient encore comme si elle était un homme quand ils se trouvaient face à elle. La pratique d'Ousterhout impliquait la reconstruction des visages et des crânes de personnes qui avaient subi des malformations à la naissance, des accidents, ou d'autres traumatismes. Ousterhout voulait l'aider, mais il ne savait pas ce que signifiait chirurgicalement un « visage de femme » ; il a donc étudié l'anthropologie physique à partir du début du XXe siècle pour identifier quelles étaient les caractéristiques dites « féminines », puis grâce à un travail réalisé sur plusieurs centaines de crânes, afin d'étudier s'il pouvait distinguer de manière fiable lesquels appartenaient aux femmes, et lesquels appartenaient aux hommes. Ousterhout a ensuite commencé à travailler avec des techniques chirurgicales et des matériaux déjà connus et qui pourraient s'appliquer dans le cadre d'une féminisation d'un visage masculin ; il est le pionnier de la plupart des procédures impliquées dans la CFF, et il a été impliqué dans leurs améliorations ultérieures.

La CFF consiste, généralement, à avancer la racine des cheveux, en réalisant un front plus petit et plus rond, à réduire l'arcade sourcilière et le nez, à raccourcir la lèvre supérieure et le menton, à réduire la mâchoire et la proéminence laryngée[6]. En 2006, il y avait environ douze chirurgiens dans le monde à effectuer la CFF[4].

Les patients notables de Ousterhout comprennent notamment Lynn Conway[7], Andrea James[8] et Nicole Hamilton[9].

Vin[modifier | modifier le code]

Ousterhout et sa femme Nancy possèdent, et gèrent, également Ousterhout Wine and Vineyards. Leurs vins ont reçu des prix et Vinography a d'ailleurs écrit : « vous ne pouvez pas vous tromper avec Ousterhout »[10],[11]. Leurs vins figurent dans la sélection des meilleurs vins du magazine Wine & Spirits, aux côtés des meilleurs vins de Californie[12],[13].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Ousterhout vit dans la maison de Mme Doubtfire qu'il a achetée en 1997. Dans le film éponyme, le personnage principal est joué par Robin Williams, qui est un homme divorcé, et qui prétend être une ancienne nounou de ses enfants ainsi, il peut être à leurs côtés. Ousterhout connaissait brièvement Williams et l'appréciait[14]. En 2015, le mécontentement d'un ancien patient a mis le feu aux poudres[15].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Ousterhout, Douglas K., editor (1991). Aesthetic Contouring of the Craniofacial Skeleton. Lippincott Williams and Wilkins. (ISBN 0-316-67410-9).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kron, Joan (June 12, 2015), « A Look at Caitlyn Jenner's Facial Feminization Surgery », Allure (Condé Nast), consulté le 15 juin 2016.
  2. Scurlock, James D. (2012).
  3. Van Marie, Karin (1006).
  4. a et b Guthmann, Edward (April 26, 2006).
  5. Douglas Oustherhout, « Cosmetic Surgery San Francisc , Breast Augmentation Oakland, Ca >>Oustherthought Douglas (drofacialsurgery.com) ».
  6. Morrison SD, et al.
  7. Lynn Conway, « Lynn's Facial Feminization Surgery (FFS) », University of Michigan (consulté le 13 juillet 2016).
  8. Andrea James, « My surgical journal: Scalp Advancement, Brow Shave, Brow Lift, and Trachea Shave » (consulté le 13 juillet 2016).
  9. Nicole Hamilton, « My Experience with Facial Surgery » (consulté le 13 juillet 2016).
  10. Alden Yarrow, « Vinography Unboxed: Week of January 18, 2015 », Vinography (consulté le 13 juillet 2016).
  11. Mobley, Esther (September 2, 2015).
  12. Sykora, Luke.
  13. Sykora, Luke (2014).
  14. Redell, Bob; Fernandez, Lisa (12 août 2014).
  15. Sernoffsky, Evan (6 janvier 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]