Doudou (peluche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doudou.
Doudous (peluches) pour enfants, un petit lapin vert et une luciole bleue
Doudous (peluches) pour enfants.

Un doudou est un jouet-animal de compagnie (dont la peluche est l'une des formes par excellence), dont la fonction première est de rassurer les jeunes enfants[1], des premiers mois de la vie (vers 4 mois ; ou le début du sevrage) jusque vers l'âge de 5-6 ans (et parfois plus tard)[2].

Il s'agit en fait d'un objet transitionnel qui se distingue de la traditionnelle « peluche » en ce qu'il ne prend pas nécessairement la forme d'un animal, mais peut être constitué par un objet de nature et de forme variables : les seules constantes semblent être sa texture (douceur, capacité à retenir des odeurs connues...) et l'évocation virtuelle qu'il permet à l'enfant, en termes de « compagnon consolateur », quasiment toujours associé à l'espace familial de référence (domicile des parents, de la nourrice...)[2].

La forme même de l'appellation « doudou » proviendrait du reste du redoublement infantile du mot « doux » (que l'enfant choisirait et pour ses évocations signifiées – « objet doux » – et pour sa formation à partir d'un mot monosyllabique).

Au Québec, une peluche/doudou est appelé(e) toutou[3] . Le terme doudou (féminin) est utilisé le plus souvent pour parler d'une couverture, d'un bout de couverture ou encore d'un morceau de tissu doux[4].

Tendances actuelles[modifier | modifier le code]

L'ours en peluche a longtemps été le doudou traditionnel. Il semble cependant qu'au début du XXIe siècle on constate un fort engouement des enfants pour le lapin[5].

Certains vendeurs en ligne se sont fait une spécialité de la vente de doudou, profitant notamment du besoin de remplacement des doudous perdus ou égarés, spéculant même parfois sur ce phénomène[6].

On constate également des prestations visant à réparer les peluches, particulièrement celles servant de doudou: ce sont les "cliniques à doudou".

Place du doudou dans la psychologie infantile[modifier | modifier le code]

En juin 2018, suite à la sortie du film "le doudou" [7] de Philippe Mechelen et Julien Hervé, Stéphan Bern et d'autres animateurs de RTL ont abordé la place du doudou dans la psychologie infantile. Dans ce film, Kad Merad interprète le rôle de Michel qui met tout en œuvre pour retrouver le doudou perdu de sa fille. Il définit le doudou comme "un objet transitionnel qui permet à un enfant en situation de stress affectif de se sentir en sécurité". Sofiane, un jeune terre-à-terre sans enfant, ne peut le comprendre, mais il est commun que les parents soient confrontés à cette ipséité du doudou. Cela signifie que la forme du doudou compte moins que l'attachement de l'enfant à tel doudou, peu importe l'état du jouet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Véronique PUECH et Chantal VAN TRI, Doudou or not doudou ?, Ramsay, (ISBN 2-84114-841-6), p. 230.
  2. a et b (fr) « Doudou, nin-nin… il peut porter plusieurs noms. », sur www.doctissimo.fr (consulté le 28 juillet 2010)
  3. Grand Dictionnaire Terminologique
  4. Grand Dictionnaire Terminologique
  5. « Pourquoi le lapin en peluche rattrape le nounours », sur Rue89 (consulté le 1er mars 2016)
  6. « Mais qui sont ces gens qui spéculent sur les doudous ? », sur Rue89 (consulté le 1er mars 2016)
  7. « le doudou » (consulté le 16 juillet 2018)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]