Dominion Textile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Dominion Textile Inc. (Domtex) est une compagnie de textile canadienne basée à Montréal. Fondée en 1905, elle est fermée en 1998, au moment où ses vestiges sont achetés par Polymer Group.

Historique[modifier | modifier le code]

La compagnie est formée en 1905 de la fusion de quatre compagnies de textile canadiennes. Elle acquiert ainsi le quasi-monopole du marché au pays.

La production est assurée dans de petites villes du pays, dont notamment au Québec. Elle est ainsi le principal employeur de plusieurs d'entre elles.

La compagnie s'illustre lors de la Grande Dépression, maintenant un haut niveau d'emploi malgré une chute des prix. Lors de la Seconde Guerre mondiale, elle est un contributeur de premier plan des Alliés.

En 1948, la compagnie subit une forte concurrence des États-Unis et du Royaume-Uni. Elle perd son quasi-monopole et ne possède plus que 47 % du marché une décennie plus tard. La compagnie passe près de l'effondrement, mais s'adapte. Elle est renommée Domtex et se lance dans de nouveaux produits tels le polyester.

Années 1960-1970[modifier | modifier le code]

Au cours des années 1960, la compagnie est perçue par des nationalistes québécois comme un exemple de compagnie anglophone contrôlant la province. En 1967, un membre du Front de Libération du Québec, Jean Corbo, meurt lorsqu'une bombe explose prématurément lors d'un attentat raté contre une usine de Domtex à Montréal.

Lors des années 1970, la compagnie prend de l'expansion en dehors du Canada. Elle achète de plus petites compagnies aux États-Unis et outre-mer.

Années 1980-1990[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, à son sommet, elle emploi environ 14 000 personnes dans des usines situées au Canada, aux États-Unis, en Irlande, en France, en Italie et en Tunisie. L'entreprise devient le plus gros producteur mondial de denim.

Au cours de la décennie, la compagnie peine à s'adapter à l'ouverture de l'industrie du textile aux marchés émergents engendrée par l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce. Domtex ferme ainsi la moitié de ses usines canadiennes.

Lors des années 1990, la compagnie s'éteint tranquillement et ne possède plus que 2 usines en 1997. En 1998, elle est rachetée par le Polymer Group pour environ 600 millions de $.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]