Dolmen d'Ors

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dolmen d'Ors dit la Piare
Dolmen d'Ors 03.JPG
Le dolmen avec, en arrière-plan, le fort Louvois (à gauche) et le pont de l'île d'Oléron (à droite).
Présentation
Type
Propriétaire
Propriété de l'État
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Charente-Maritime
voir sur la carte de Charente-Maritime
Red pog.svg

Le Dolmen d'Ors, appelé aussi la Piare en saintongeais ou la Pierre Pouille[1] ou La Grosse Pierre, est un dolmen situé au Château-d'Oléron, sur l'île d'Oléron, dans le département français de la Charente-Maritime.

Protection[modifier | modifier le code]

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1940[2].

Description[modifier | modifier le code]

Dolmen d'Ors 02.JPG

L'édifice est mentionné une première fois par H. Luguet en 1867 et fouillé par le docteur Pineau en 1884. En 1988-1990, une campagne de fouille révèle les traces d'un important habitat néolithique sur le site et d'un cairn d'environ 30 m de long sur 20 m d'une hauteur maximale de 1,50 m[1] dont les vestiges du dolmen n'occupent que l'angle sud-est au bord de la digue.

Le cairn renfermait un étroit couloir bordé de pierres sèches sur une hauteur de 0,70 m qui menait probablement à la chambre sépulcrale délimitée par 3 monolithes. Une deuxième chambre ou coffre funéraire a aussi été localisée à l'angle nord-ouest du cairn. Ces chambres n'ont pas été fouillées[1].

Le dolmen proprement dit est à l'état de ruine : il n'en demeure que la table de couverture de forme circulaire (16 m de circonférence pour 0,80 m d'épaisseur) désormais brisée en deux parties. Elle recouvrait une chambre sépulcrale de forme polygonale déilimitée par cinq orthostates où furent retrouvés les vestiges osseux de quatre squelettes dont ceux de deux enfants. L'étude du mobilier funéraire a permis de dater la construction du dolmen du néolithique moyen, soit entre - 4600 et -3 500[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Emmanuel Pineau, « Découverte et fouilles du dolmen d'Ors, île d'Oléron (Charente-Inférieure) », Association française pour l'avancement des sciences (Comptes-rendus de la 13e session Blois 1884), vol. 13,‎ , p. 354-360 (lire en ligne, consulté le 12 février 2019).
  • Jean-Sébastien Pourtaud et Yves Olivet, Dolmens, menhirs, tumulus et pierres de légendes de Charente-Maritime, Rioux-Martin, Le Croît Vif, , 231 p. (ISBN 9782361995294), p. 160-162 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Société d'anthropologie du sud-ouest - Bulletin trimestriel - Année 1992 - Tome XXVII - 4e trimestre - Mégalithes du sud-ouest - Colloque du 29/02/1992.

Articles connexes[modifier | modifier le code]