Doctrine Lehman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La doctrine Lehman est un plan de guerre américain imaginé dans les années 1980 par le Secrétaire à la Marine des États-Unis John Lehman durant l'administration de Ronald Reagan alors en pleine guerre froide.

Description[modifier | modifier le code]

Le plan prévoyait une réponse militaire à une invasion soviétique de l'Europe de l'Ouest en attaquant l'Extrême-Orient soviétique le long de l'océan Pacifique, zone beaucoup moins défendue que les parties européennes de l'URSS, et cela en s'appuyant sur la supériorité de l'United States Navy sur la marine soviétique dans cette zone.

L'objectif était de couper le Transsibérien par des attaques aériennes, de débarquer des Marines et des unités de l'armée de terre des États-Unis sur la côte pacifique russe pour neutraliser et/ou de s'emparer des bases militaires comme celles situées au Kamtchatka ou la base navale de Vladivostok, siège de la flotte du Pacifique soviétique.

Avec éventuellement des opérations aéroportées, cela permettait en cas de succès de prendre le contrôle de toute la Sibérie à l'est d'une ligne allant de la mer de Kara au nord jusqu'à Tomsk et Novossibirsk au sud, soit environ la moitié de la Russie continentale.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Cette stratégie a été développée dans un roman de l'auteur américain Eric L. Harry paru en 1994 dont le titre français est 10 juin 1999 : la première guerre nucléaire vient de commencer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]