Division de Nice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Division de Nice
Divisione di Nizza (it)

1818–1859

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de la Division de Nice au sein du Royaume de Sardaigne.

Informations générales
Statut Subdivisions administratives du Royaume de Sardaigne
Capitale Nice
Langue Italien
Religion Catholicisme romain
Histoire et événements
1818 Réorganisation administrative
1859 Décret Rattazzi (réorganisation administrative)

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La division de Nice (en italien : divisione di Nizza) était une division administrative du royaume de Sardaigne établie en 1818 et remplacée en 1859 par la province de Nice.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'édit royal du 10 novembre 1818 de Victor-Emmanuel Ier procéda à une réorganisation administrative du royaume de Sardaigne en créant dix divisions découpées chacune en provinces, elles-mêmes divisées en mandements[1]. La division de Nice fut constituée en adjoignant à l'ancien comté de Nice les territoires ligures d'Oneille et de San Remo[1] qui furent détachés du duché de Gênes. Les pouvoirs politiques et militaires étaient placés sous la responsabilité d'un gouverneur, et les pouvoirs administratifs dépendaient d'un intendant général de deuxième classe[1],[2]. Les mandements quant à eux étaient des entités purement judiciaires et financières[1].

En 1847, la fusion parfaite des États de Savoie aboutit à une centralisation du royaume. À la suite de la réforme constitutionnelle de 1848 et à l'octroi du Statut albertin, la division de Nice fut dotée d'un conseil divisionnaire élu sur une base oligarchique. À la suite de la promulgation du décret Rattazzi en 1859, la division de Nice fut transformée en province de Nice.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

L'origine de la division de Nice se reflète dans sa séparation en subdivisions. Celles-ci sont appelées « provinces », terme archaïque (à ne pas confondre avec les provinces actuelles de l'Italie) que l'on peut rapprocher des arrondissements français et non des départements. Plus tard, à la suite du décret Rattazzi, ces provinces prirent le nom de circondari (arrondissements).

La division de Nice comptait trois provinces :

  • Province de Nice,
  • Province d'Oneille,
  • Province de San Remo.

Intendants généraux de la division de Nice[modifier | modifier le code]

Liste des intendants généraux de la division de Nice[3]
Nom Durée du mandat
Giuseppe Francesco Fighiera mai 1814 - juillet 1816
Giuseppe Lorenzo De Giudici septembre 1816 - octobre 1819
Alessandro Crotti di Costigliole octobre 1819 - juin 1827
Pietro Bianchi juillet 1827 - août 1831
Giuseppe Fernex octobre 1831 - avril 1837
Pantaleo Gandolfo mai 1837 - octobre 1841
Luigi des Ambrois de Névache octobre 1841 - juillet 1844
Felice De Boccard septembre 1844 - août 1848
Teodoro Derossi di Santa Rosa novembre 1848 - mai 1849
Alessandro Radicati di Marmorito juin 1849 - octobre 1851
Ottavio Ferrero della Marmora décembre 1851 - juillet 1856
Pietro Boschi août 1856 - décembre 1857
Ottavio Ferrero della Marmora janvier 1858 - décembre 1859
Massimo Cordero di Montezemolo décembre 1859 - mars 1860

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Alain Ruggiero, La population du comté de Nice de 1693 à 1939, Nice, Serre Éditeur, coll. « Actual », , 443 p. (ISBN 9782864103424, lire en ligne), p. 30-31
  2. R. Latouche, Répertoire numérique du Fonds sarde (1814-1860), Nice, Imp. Ventre, , p. VI
  3. Intendance générale de Nice - Archives

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]