Discussion:TRAPPIST-1

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Révision des paramètres[modifier le code]

La masse des exoplanètes a été revue courant 2017. Elle varie sensiblement mais est du même ordre de grandeur Cf https://arxiv.org/abs/1704.04290 -- luxorion

J'ai modifié en conséquence (sauf pour la planète c où la valeur exprimée est moins précise que la précédente). Merci pour la précision apportée (avec notamment une masse qui peut être donnée à la planète h). --ℒℴʇꭎꝸ ⑤⓿ (ⅆɪſɕᴝȶꬲɼ) 15 septembre 2017 à 22:39 (CEST)

Marges d'erreur[modifier le code]

Bonjour, je pense que la marge d'erreur telle qu'elle indiquée pour les périodes orbitales nuit à la compréhension du texte pour un néophyte et qu'il vaudrait mieux les retirer ou au moins modifier la notation. Exemple: 1,51087081 ± 0,60×10-6 jour terrestre, on peut comprendre que l'unité est 10-6 jour terrestre soit un dixième de seconde de période orbitale. J'ai du aller sur une des sources pour comprendre mon erreur, c'est mieux indiqué: 1.510848 ± 0.000019 days. Notons au passage que cette source (la plus ancienne) est obsolète. Ced78180 (discuter) 23 février 2017 à 10:03 (CET)

Bonjour Ced78180, à mon avis une mesure n'a pas grand sens sans ses incertitudes. Par contre, on peut toujours mettre l'incertitude entre parenthèses avec un lien vers incertitude de mesure : 1,51087081 (± 0,60×10-6) jours. --Lotus 50 (discuter) 23 février 2017 à 11:51 (CET)
Tiens, je me suis fait piéger malgré ma longue expérience du sujet des incertitudes, et j'ai cru lire (1,51087081 ± 0,60) 10–6 ce qui était évidemment idiot. En géochimie isotopique on écrirait carrément 1,51087081 ± 60 (sous-entendu : l'incertitude indiquée est à lire au même niveau de décimales que les derniers chiffres indiqués pour la valeur elle-même), mais c'est du jargon d'isotopiste. La formulation proposée par Lotus 50 a le mérite d'éviter toute ambiguïté. J'écrirais même plutôt 1,51087081 (± 60×10-8) pour qu'on voie bien que les chiffres significatifs de l'incertitude correspondent aux derniers de la valeur indiquée. — Ariel (discuter) 23 février 2017 à 14:42 (CET)
En toute franchise, la complexité introduite par le modèle utilisé, après une tentative, me décourage de faire la modification moi-même. Que diriez vous de reprendre le tableau du wikipedia en anglais? Ced78180 (discuter) 23 février 2017 à 18:10 (CET)
J'ai adapté les incertitudes et MichelTomassini insère les tableaux Sourire. --Lotus 50 (discuter) 23 février 2017 à 19:55 (CET)

A=0[modifier le code]

"Température d'équilibre (A = 0)". A=0 albédo = 0? Un petite explication ou un lien serait plus que bienvenu. Skiff (discuter) 23 février 2017 à 22:27 (CET)

Notification Skiff : vu qu'il s'agit de la température d'équilibre, je ne pense pas que ce soit autre chose que l'albédo, mais la source fournie ne fait pas l'effort de détailler les différents paramètres utilisés. J'ai mis un lien. --Lotus 50 (discuter) 24 février 2017 à 08:37 (CET)
Oh, c'est assez logique. L'équilibre s'établit quand l'énergie venant de l'étoile et absorbée par le sol est exactement compensée par l'énergie réémise (rayonnement du corps noir). Un albédo nul signifie que toute l'énergie reçue de l'étoile est absorbée, et la température calculée est maximale. À l'autre extrême on aurait A = 1, aucune énergie ne serait absorbée et la planète serait en équilibre avec rayonnement cosmologique (température minimale ≈ 2,7 K). En l'absence de toute information sur l'albédo, l'hypothèse A = 0 donne une température maximale mais plausiblement du bon ordre de grandeur. La température minimale est fort peu probable. — Ariel (discuter) 24 février 2017 à 18:59 (CET)
Merci à celui qui a fait l'ajout des liens. Skiff (discuter) 26 février 2017 à 06:30 (CET)

explication[modifier le code]

Comment on explique que les "corps" (planètes) fassent à peu près la même taille ? Déjà il s agit d'une étoile froide , un système qui serait donc "âgé"  ; et puis comment ca se fait ? plus les corps sont éloignés, plus ils devraient présenter des caractéristiques particulières,non ? (pour rester en orbite)??

Dans l'etat actuel ce système ne presénte peut être aucune fantaisie, mais comment on en arrive là?— Le message qui précède, non signé, a été déposé par 2a01:e34:ed00:b920:9cb0:9bd7:36b0:2cd6 (discuter), le 23 février 2017 à 20:11‎ (HNE).

Selon DOI:10.1038/nature21360, il est probable que ces planètes se soient formées plus loin de leur étoile avant de rejoindre leurs orbites actuelles. Cet article fait également remarquer que le rapport entre les masses des six premières planètes et celle de l'étoile est similaire à celui de celles des satellites galiléens avec celle de Jupiter donc que la formation des deux systèmes est peut-être proche. Mais au-delà de ces considérations, je n'ai pas encore trouvé de papier centré sur la formation du système, sûrement trop récent. --Lotus 50 (discuter) 24 février 2017 à 08:59 (CET)

Aceribo[modifier le code]

intelligence artificielle ? blague ?— Le message qui précède, non signé, a été déposé par 2a01:cb14:80:a000:ddc8:aafa:88d6:735a (discuter), le 25 février 2017 à 17:53 (HNE).

Blague supprimée Ced78180 (discuter) 26 février 2017 à 00:08 (CET)

Nomenclature[modifier le code]

Trappist-1 n'est pas une naine ultra-froide comme écrit dans l'introduction. Les naines ultra-froides sont des naines de types Y dont la température de l'atmosphère oscille entre 448 et 248 K. Trappist-1 présente une température effective d'environ 2550 K. C'est une naine brune de type spectral M8.0.-- luxorion

Ce n'est pourtant pas ce que décrit DOI:10.1038/nature17448 : Trappist-1 est effectivement de type spectral M8,0 (± 0,5), ce qui ne l'empêche pas d'être une naine ultra-froide. --Lotus 50 (discuter) 5 avril 2017 à 15:45 (CEST)

Pourquoi autant de majuscules ?[modifier le code]

Bonjour

Que ce soit un nom propre ou un acronyme, ne devrait-on pas plutôt écrire Trappist ?

apc005 (discuter) 13 août 2017 à 08:53 (CEST)

Certes cela paraît logique (c'est clairement un clin d'œil, trappist = « trappiste »), sauf que ça n'est pas à nous d'inventer cette graphie si elle n'est pas attestée ailleurs. — Ariel (discuter) 13 août 2017 à 09:20 (CEST)
TRAPPIST (TRansiting Planets and PlanetesImals Small Telescope) est la forme retenue pour les publications (voir par exemple ici), L'Encyclopédie des planètes extrasolaires et le Simbad. Trappist n'est attesté que relativement marginalement par quelques articles de presse, pas suffisant à mon sens pour un remplacement/renommage. --ℒℴʇꭎꝸ ⑤⓿ (ⅆɪſɕᴝȶꬲɼ) 13 août 2017 à 09:38 (CEST)
C'est quand même en contradiction complète avec les règles typographiques en usage en français... apc005 (discuter) 13 août 2017 à 10:26 (CEST)
en effet vous avez raison les règles typographiques du français imposent d'écrire Trappist. La graphie entièrement en majuscules est typique de la langue anglaise. Il serait donc nécessaire de tout reprendre en minuscules. Après tout la typographie américaine n'accepte pas les espaces avant ; ou :, mais quand nous traduisons une phrase en français avec ces signes nous rétablissons notre propre typographie... --Otto Didakt (discuter) 13 août 2017 à 13:38 (CEST)
Comment ça, « en contradiction complète avec les règles typographiques en usage en français » ? Dans nos conventions je lis :

« Les acronymes (sigles se prononçant comme des mots) s’écrivent en principe entièrement en capitales : par exemple AFNOR, CNES. Ils peuvent toutefois s’écrire :
* en minuscules pour un acronyme désignant un nom commun : radar, laser, ovni, sidaetc. ;
* avec une capitale initiale suivie de minuscules pour un acronyme très répandu[1] : Insee, Medef, Benelux (sans accents), Unescoetc. »

TRAPPIST n'est, ni un nom commun, ni un acronyme très répandu. — Ariel (discuter) 13 août 2017 à 14:53 (CEST)
Je viens de relire les conventions typographiques de Wikipedia et elles se contredisent... A clarifier ! apc005 (discuter) 13 août 2017 à 15:52 (CEST)