Discussion:Risque

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives


Définition du risque[modifier le code]

Dans la définition introductive présente du risque (Le risque est une attitude pouvant déboucher sur une dégradation de la situation, un accident au sens large) il y a plusieurs choses qui me semblent discutables:

  • Le risque est une attitude

De la part de qui?

  • Pouvant déboucher sur une dégradation

ou une amélioration. Ex: Je suis dans une maison en feu au 2ème étage, les secours tardent et je vais bientôt être atteint par les flammes. Je décide de prendre le risque de sauter par la fenêtre (je peux me casser la jambe, me fracasser la tête ou ne rien avoir). Ceci faisant j'échappe à la certitude de périr bruler et en prenant un risque j'améliore mes chances...


Pour être constructif je pense qu'il faut recadrer le risque sur:

  • la notion d'incertitude
  • le caractère inhérent du risque lié à tout acte ou toute décision
  • a relier avec la notion de danger?
  • et le goût du risque (risk appetite)
  • et le risk management?

Bref un réflexion à poursuivre pour rendre l'intro de l'article un peu plus sexy! LordAvalon 20 octobre 2005 à 09:27 (CEST)

L'historique de l'article montre que les passages erronés proviennent essentiellement d'un unique contributeur : CDang.
Notamment, le 7 septembre 2005, celui-ci a remis dans l'introduction un ancien et très mauvais passage que d'autres contributeurs plus compétents avaient réécrit en grande partie.
Je viens donc de nettoyer l'introduction de l'article, afin de repartir sur des bases saines. Gemme 20 octobre 2005 à 10:19 (CEST)
    • Merci pour tes modifs. Juste aussi pour rééquilibrer ton opinion sur CDang, il a fait des contributions techniques très intéressantes sur les domaines qui concernent la lutte contre l'incendie, la combustion et autres articles liés au feu... Même si son style diverge parfois de celui généralement rencontré sur wikipédia, c'est un contributeur de valeur.LordAvalon 20 octobre 2005 à 18:07 (CEST)


Parler de perte pour le risque me paraît trop restreint au domaine financier. A mon sens on parle d'un risque lorsque l'évènement qui constitue le risque est contraire aux attentes, au souhait, au désir de l'individu prenant le risque. Le risque existe dans le jeu, le sport, même lorsqu'il n'y a pas d'enjeu matériel.

Je propose donc la définition suivante : Le risque est la prise en compte par un individu de la possibilité de réalisation d'un évènement contraire à ses attentes où à son intérêt. Lorsque l'individu agit malgré cette possibilité, et s'expose ainsi à cette réalisation, on dit alors qu'il prend un risque. Par abus de langage, le risque peut aussi désigner l'évènement en question.

Sources, concepts, catégorisation, risques industriels, aspects sociétaux[modifier le code]

1) J'ai ajouté toutes les sources que je connais.

2) D'autre part, on ne voit pas dans cet article les concepts employés en gestion des risques : criticité (ou gravité), facteur de risque (ou péril),...

3) Dans la catégorie cyndinique, je ne vois pas l'article criticité (nucléaire), ni le facteur de risque, considéré comme du domaine de la médecine exclusivement (pourquoi ?).

4) Cet article est orienté vers la gestion des risques financiers, mais ne traite pratiquement pas des risques industriels, or, s'il faut bien évaluer financièrement les risques, il faut quand même bien les indentifier et les évaluer physiquement au préalable.

5) On ne voit pas la dimension sociétale, et la façon dont les parties prenantes interagissent dans ce système. Ceci est traité dans le livre management du risque approche globale, issus des travaux de normalisation des Australiens et britanniques, repris pas l'AFNOR (Alain Khémili). Pautard 31 août 2006 à 15:57 (CEST)

Un risque est un danger??????[modifier le code]

Je suis totalement en désaccord avec le début de la définition présentée dans l'article.

À mon avis, les définitions présentées plus bas, alors qu'il est question de probabilité d'occurence et des conséquences [ou des dommages, selon le cas], collent beaucoup plus au concept de risque.

Plusieurs qualifient le risque comme étant la mesure du danger. En fonction de la définition scientifique de Danger, il me semble que le danger [le phénomène dangereux ou la situation dangereuse] crée le risque.

Si c'est le cas, la phrase devrait plutôt tendre vers «le risque que le danger [i.e. l'événement dangereux] se matérialise» ou encore «la probabilité que le danger se matérialise...».

Je trouve que l'article devrait revenir comme il était rédigé dans la version antérieure.

Squid

Si on se base sur le rapport de Glyn A. Holton, le risque est comme tu le fais remarquer, l'association des notions d'aléa et d'enjeu. Il est à noter que d'après Holton la notion d'aléa ou d'incertitude est différente de la notion de probabilité, qui est une représentation de l'incertitude telle qu'elle est perçue (donc pas forcément exacte).
Par contre à aucun moment il ne parle de danger. D'après l'ADEME, le danger est liée à l'enjeu sans prendre en compte la notion d'incertitude. Dans l'environnement les notions de risque et de danger permettent de différencier un composant toxique d'un composant polluant.
Tout ceci est je pense intéressant et mériterait d'agrémenter le paragraphe 1.1, qui semble un peu léger sur la question. Concernant l'introduction, je suis favorable à une clarification --Zedh msg 10 août 2007 à 00:01 (CEST)

je savais que l'APAVE ne savait pas traduire hazard, ais 'ai maintenant la pruve que le wiki non plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Hazard--Bc789 (d) 3 février 2008 à 13:53 (CET)

L'espréance ne mesure pas le risque[modifier le code]

Je suis aussi totalement en désaccord avec la 1re partie: l'espérance mathématique ne mesure pas du tout le risque, mais plutôt ce qu'on peut s'attendre à observer en moyenne à long terme (en faisant plusieurs observations).
En mathématiques, le risque devrait plutôt être mesuré avec le concept de dispersion (ou mieux encore, la dispersion relative). Habituellement, la dispersion est obtenue avec le calcul de la variance, et on prend la racine carrée pour se ramener aux bonnes unités de mesure. Une formule efficace pour calculer la variance associée à un phénomène est de calculer la différence entre l'espérance des « résultats au carré » et « l'espérance au carré » des résultats, c'est-à-dire .
Puis lorsqu'on veut comparer des risques, il faut habituellement se ramener à une même échelle de mesure, c'est pourquoi on calcule habituellement la dispersion relative, donnée par le coefficient de variation: CV(X) = Écart-type(X) / Espérance(X).
Le fait de diviser par l'espérance a l'avantage de ramener les choses à des « risques à espérances égales »... mais ça a l'inconvénient de ne pas être approprié pour des cas où l'espérance est nulle ou presque (par exemple des variations de titres financiers). De manière générale, ce problème survient lorsque l'échelle de mesure utilisée ne possède pas de « 0 absolu ».

JPM (20/02/09)

Divergences sur l'introduction[modifier le code]

Bonjour. Cette phrase : « Le risque est la prise en compte par une personne de la possibilité de réalisation d'un évènement contraire à ses attentes ou à son intérêt. » est réductrice et ne correspond pas au contenu de l'article. D'autre part elle ne correspond pas non plus aux définitions officielles (encyclopédies, dictionnaires), ni celles présentées par exemple dans cette page de l'IRMA grenoble : [1] (SEVESO, INERIS, Ministère de l'écologie, etc). La modification proposée permet donc d'élargir le sujet sur des domaines où la notion de risque est très importante (industrie, finance, risques majeurs) :

« Le risque est la prise en compte d'une exposition à un danger potentiel, inhérent à une situation ou une activité. Le risque est défini par la probabilité de survenue de cet événement et par l'ampleur de ses conséquences (aléa et enjeu). Il peut être appliqué à une personne, une population, des biens, l'environnement ou le milieu naturel. »

Je pense qu'il est important de traiter ces points dans cet article, et que leur présentation ne doit donc pas être éludée dans l'introduction --Zedh msg 26 novembre 2009 à 22:32 (CET)

La phrase : « Le risque est la prise en compte par une personne de la possibilité de réalisation d'un évènement contraire à ses attentes ou à son intérêt. » n'est pas réductrice et est au contraire plus générale. La définition proposée émane d'une association dont les objectifs sont la prévention des risques majeurs, et à ce titres ils correspondent aux risques industriels. Certes c'est surtout cette notion du risque qui est développée dans l'article. Mais dans un ordre plus général, le risque n'expose pas toujours à un danger. Comme mentionné, le risque existe pour toute initiative humaine, comme dans le jeu, l'économie, etc. La définition proposée n'est donc pas acceptable car trop limitée à un domaine particulier. --Grondilu (d) 27 novembre 2009 à 02:39 (CET)
Justement la phrase que vous proposez n'est pas applicable aux risques industriels par exemple. Un compromis pourrait être :
« Le risque est la prise en compte d'une exposition à un danger potentiel, un préjudice ou un événement dommageable, inhérent à une situation ou une activité. Le risque est défini par la probabilité de survenue de cet événement et par l'ampleur de ses conséquences (aléa et enjeu). Il peut être appliqué à une personne, une population, des biens, l'environnement ou le milieu naturel. »
Cette phrase à l'avantage de se rapprocher de la définition du Larousse [2], et de s'appliquer aux risques industriels ou économiques. Serait-ce acceptable pour vous ? --Zedh msg 27 novembre 2009 à 22:15 (CET)
La définition que vous proposez me paraît inutilement complexe.
Je comprends mal pourquoi la définition que j'ai proposée ne serait pas applicable aux risques industriels. J'ai écrit "contraire à ses attentes ou à son intérêt". Il me semble que la mort ou l'altération de l'intégrité physique est en général contraire aux attentes à l'intérêt de chacun. C'est en tout cas le cas pour un industriel, qui ne souhaite pas cela pour le public ou pour son personnel, et qui s'expose à des poursuites judicières si cela devait se produire.
Le risque est concomitant à toute action humaine, dès lors que celle-ci peut aboutir à un échec. Encore une fois le risque existe dans le jeu, le sport, le combat, etc., même lorsque le risque encouru n'est pas une blessure physique, mais tout simplement la défaite. Le restreindre aux actions exposant à un danger est une erreur, il me semble. Si le Larousse ne prend pas cela en compte, je pense qu'il ne faut pas reprendre sa définition.
J'ajoute qu'en matière financière, le risque encouru est une perte d'argent, ce qui ne peut être assimilé à un danger puisque ce concept implique l'altération de l'intégrité corporelle.--Grondilu (d) 3 décembre 2009 à 16:15 (CET)
Justement les 3 termes « exposition à un danger potentiel », « préjudice », et « événement dommageable » permettent de couvrir tous les cas (qui sont exposés dans le corps de l'article). Il faut d'ailleurs remarquer que dans les encyclopédies classiques c'est la notion d'exposition au danger qui est la définition générale applicable dans la plupart des cas, l'exposition à un événement dommageable vient ensuite. L'ordre de priorité peut éventuellement être criticable, mais il me semble que parler de tout cela est nécessaire dans l'introduction.
Ensuite le concept ne s'applique pas uniquement à une personne, mais également à une population, des biens ou à l'environnement. Cela explique qu'on retrouve le terme dans les assurances, dans le jeu ou le sport comme vous le dites.
Enfin concernant le niveau de complexité, je pense que c'est quand même un peu exagéré, et si des mots sont trop compliqués, on peut toujours créer des liens hypertextes. C'est d'après moi plus intéressant de présenter une définition correcte que de simplifier à outrance, et avoir une vision restreinte d'un concept aussi général --Zedh msg 5 décembre 2009 à 11:15 (CET)
effectivement après réflexion les termes préjudice et évènement dommageable me paraissent suffisamment généraux, même si la définition que je proposais, invoquant un évènement contraire à ses attentes ou à son intérêt me paraissait plus simple car ne renvoyant pas à d'autres notions (en l'occurence préjudice et dommage). Quant au fait que le risque s'applique à autre chose qu'à une personne, il me semble qu'il s'agit en général d'une extrapolation qui relève plus ou moins de la figure de style (personnification), et que le sens premier s'applique toujours à un individu. Mais c'est un point qu'on retrouve souvent sur Wikipedia, donc admettons. Bref votre définition me parait acceptable, je n'insisterai donc pas plus.--Grondilu (d) 5 décembre 2009 à 15:01 (CET)