Criticité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans le domaine des technologies de l'information, la criticité est la détermination et hiérarchisation du degré d'importance et de la disponibilité d'un système d'information[1]. Dans le domaine de l'enseignement, le terme est analysé de près au sens où il impose une hiérarchisation des cultures, des apprenants en privilégiant davantage la vision occidentale qui met en avant l'esprit critique. De même, les résultats des enquêtes OCDE et PISA peuvent conduire à hiérarchiser les systèmes éducatifs.

Dans le domaine de la sûreté de fonctionnement (SdF) et de la gestion de la qualité, la criticité est définie comme le produit de la probabilité d'occurrence d'un accident par la gravité de ses conséquences : criticité = probabilité × gravité. La criticité d'un mode défaillant est un facteur de l'AMDEC dépendant à la fois de la fréquence ou probabilité d'apparition du défaut, de sa gravité et de la probabilité de sa non-détection.

Dans le domaine de l'ingénierie nucléaire, la criticité est une discipline visant à évaluer et prévenir les risques de réaction en chaîne non désirée dans les installations nucléaires. C'est une sous-discipline de la neutronique. Le risque de criticité est le risque de déclencher une réaction en chaîne de fission incontrôlée.

Notes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]