Échec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

L'échec est l'état ou la condition qui fait que l'objectif désiré ou prévu n'est pas atteint, et peut être vu comme l'opposé de succès.

Dans son sens le plus général, un échec est une situation qui résulte d'une action n'ayant pas abouti au résultat escompté.

Critères[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les critères pour l'échec sont lourdement dépendants du contexte d'utilisation et peuvent être relatif à un observateur particulier ou un système de croyance. Une situation considérée un échec par l'un pourrait être considéré un succès par un autre, particulièrement dans les cas de concurrence directe ou d'un jeu à somme nulle. De même le degré de succès ou d'échec dans une situation peuvent être différemment vus par des observateurs distincts ou des participants, tel qu'une situation que l'on envisage être un échec, un autre pourrait envisager être un succès, un succès mitigé ou une situation neutre.

Cela peut aussi être difficile ou impossible pour vérifier si une situation respecte des critères pour l'échec ou le succès en raison de la définition ambiguë ou mal définie de ces critères. La découverte de critères utiles et efficaces, ou heuristique, pour juger du succès ou de l'échec d'une situation peut elle-même être une tâche significative.

Sciences[modifier | modifier le code]

« Si vous voulez réussir, doublez votre taux d'échecs » Thomas J. Watson[1]

L'éditeur de Wired (magazine), Kevin Kelly, explique de même, que beaucoup peut être appris de choses allant inopinément et que la partie du succès de la science vient de garder des échecs "petit, raisonnable(gérable), constant et détectable". Il utilise l'exemple des ingénieurs et des programmeurs qui poussent des systèmes à leurs limites, les démontant pour apprendre d'eux. Kelly avertit aussi contre la création d'une culture (par exemple le système scolaire) qui punit l'échec durement, parce que cela inhibe(empêche) un processus créatif et risque d'enseigner aux gens(au peuple) à ne pas communiquer des échecs importants avec d'autres.[réf. nécessaire]

Le résultat nul n'est pas un échec d'une expérience mais bien un résultat qui n'a aucune conséquence.[réf. nécessaire]

La sérendipité est souvent liés aux échecs de certaines expériences. Découvrir quelque chose d'inattendu que l'on ne cherchait nullement, se rendre compte du potentiel de cette découverte.[réf. nécessaire]

Jeu d'échecs[modifier | modifier le code]

Plus spécifiquement, le mot échec peut désigner :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « A quote by Thomas J. Watson Jr. », sur Goodreads (consulté le 24 mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]