Discussion:Lidar

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Le rapport de dépolarisation ne serait-il pas inversé ? En effet, une particule sphérique renvoit uniquement une polarisation parallèle, et il est écrit que le rapport de dépolarisation vaut 0

Le Lidar est aussi un instrument de reconstitution de profils topographique donnant des cartes 3D, ce sujet pourrait-il être abordé plus en profondeur ?

Fusion abandonnée entre Temps de vol-LIDAR et Lidar[modifier le code]

Le premier article, Temps de vol-LIDAR, n'est pas rédigé correctement alors que le second, Lidar, est très complet. Pour cette raison le bandeau "à fusionner" n'a pas été apposé sur ce dernier article mais uniquement sur le premier. Givet (d) 2 août 2011 à 13:07 (CEST)

  1.  Neutre Temps de vol-LIDAR est très mal écrit, ressemble à du copier-coller et effectivement doit être éliminé. Je pense cependant qu'il fait plutôt partie de Télémètre laser et que le peu qui est valable devrait être intégré cet l'article-là. Ce n'est cependant qu'une suggestion. Pierre cb (d) 5 août 2011 à 06:27 (CEST)
Le premier article est une copie d'un document Word du site http://mesuressanscontact.aliceblogs.fr/. Jerome66 (d) 25 août 2011 à 10:07 (CEST)

Prendre un peu de recul SVP[modifier le code]

Bien que loin d'être un spécialiste de ce domaine, je pense que cet article demande un remaniement. P.ex. "Un lidar se compose d'un système laser chargé d'émettre l'onde lumineuse, d'un télescope qui récoltera l'onde rétrodiffusée par les particules rencontrées, et d'une chaîne de traitement qui quantifiera le signal reçu.". Un téléscope ! Cette phrase n'a pas de sens au regard général de ce qu'est le lidar, elle n'a de sens que dans le contexte de son utilisation en astronomie; Ce qui n'est qu'une fraction de son utilisation actuelle de plus en plus répandue dans plusieurs domaines, et en particulier quand on considère le lidar satellitaire, le aLiDAR (lidar aéroporté) et le tLiDAR (lidar terrestre). Merci d'avance, --AlainR345Techno-Wiki-Geek 19 juin 2013 à 15:21 (CEST)

Information à vérifier[modifier le code]

Au début de l'article on peut lire : "La télédétection par laser ou LIDAR, acronyme de l'expression en langue anglaise « light detection and ranging »" Or sur l'article anglais on peut lire : "Although erroneously considered to be an acronym of LIght Detection And Ranging,[1] the term lidar was actually created as a portmanteau of "light" and "radar."[2][3]"

N'étant pas un spécialiste du sujet, je laisse à d'autres le soin de confirmer (et donc de modifier cet article) ou d'infirmer cela.

A ma connaissance, c'est effectivement le «LIght Detection And Ranging» qui est correct. --DémosthèneFace-wink.svg(Hi !) 11 mai 2014 à 11:49 (CEST)

Prépare une refonte, avis aux relecteurs[modifier le code]

En tant que spécialiste lidar, je rejoins vos avis que cet article est très incomplet et parfois erroné et mérite une refonte d'ampleur, à laquelle je travaille en ce moment. J'espère que vous pourrez en faire une relecture critique et constructive! Kilohn limahn (discuter) 20 octobre 2014 à 23:08 (CEST) A bientôt.

Refonte effectuée, avis aux relecteurs[modifier le code]

Après un mois de travail, le voici : l'article LIDAR refondu. Corrections bienvenues. A bientôt.Kilohn limahn (discuter) 17 novembre 2014 à 13:01 (CET)

Tout d'abord : Bravo Kilohn limahn et merci pour tout ce travail sur l'article ! C'est un vrai travail de fond qui a énormément fait progresser l'article. Sourire Pour ce qui est de la relecture, je viens de parcourir l'ensemble et globalement je trouve l'article vraiment complet ! Les 2 seuls points améliorables me semblent être le plan et le regroupement d'informations en tableaux. Je m'explique : pour le plan, je trouve que les applications ne sont pas forcément faciles à trouver, sauf à lire tous les paragraphes d'application de chaque type de lidar. Le plan est en fait orienté technologie lidar et pas applications des lidars. Si un lecteur est à la recherche du type de lidar qui correspond à une application donnée, il doit lire l'ensemble de l'article. Il me semblerait judicieux de rajouter une section applications contenant un petit tableau à double entrée avec les applications et les technologies. De même, il me semble que l'équation lidar est, quelque soit la technologie de lidar, une formule très importante. Il pourrait être intéressant de regrouper toutes les équations lidar en fonction des technologies dans un tableau. On pourrait créer une sous-section "Equation lidar" dans "principe" avec une courte introduction sur l'utilité de cette équation et l'ensemble des équations lidar. Pour la rédaction, le dernier paragraphe me semble manquer d'une conclusion sur la technologie super continuum : possible ou pas ? Voilà pour mes remarques. Je pense que c'est vraiment que de la forme et de la présentation. L'article me semble passable au rang A. Rire Gormé (discuter) 17 novembre 2014 à 21:02 (CET)
Hello Gormé, merci pour ces remarques positives et constructives! Effectivement j'ai beaucoup lutté avec le plan, par application c'était vraiment trop dur à tourner de manière claire, c'est pour ça que j'ai fait par techno. Mais il est vrai qu'on a un peu de mal à s'y retrouver au final, donc un tableau à double entrée est une excellente suggestion pour ce qui est des applications!
L'équation lidar je suis moins sûr par contre, car dans certains cas elle sert juste au bilan de liaison (lidar à cible dure) alors que dans d'autres elle est indispensable au traitement du signal (lidar à rétrodiffusion). D'autre part c'est difficile d'introduire l'équation sans introduire le cadre du type de lidar et des éléments sur la physique de l'interaction un peu avant. Hum hum. C'est pourtant vrai qu'elle mériterait bien son propre paragraphe. Dilemme !
Enfin, sur la techno super-continuum, c'est intéressant : j'ai beau me renseigner auprès de mes collègues, c'est vraiment pas tranché. Mon ancien organisme avait beaucoup de mal à obtenir des résultats probants, malgré une thèse sur le sujet... Ah mais voilà, elle est finie et dispo ici [1]! Je m'en vais lire les conclusions. Peut-être faudrait-il aussi que j'en discute directement avec son inventeur, Mr. Rairoux, qui est à portée de mail. Mais c'est pas lui qui va me dire que ça a aucun intérêt!
En tous cas merci pour ces suggestions ! Ya plein d'autres corrections à faire, mais j'ai une liste et je vais m'y attaquer. A plus, Kilohn limahn (discuter) 17 novembre 2014 à 23:40 (CET)
Après relecture, dans cette thèse ils ont deux techniques dont une nouvelle (basée sur un OPO) qui mesure potentiellement sur 100m mais avec réflexion sur une cible et sans aucune résolution en distance, et l'autre basée sur des impulsions supercontinuum, qui ne dépasse pas 10m même avec un réflecteur. Ce qui ne plaide pas en faveur de cette technologie en lidar puisqu'on vient de perdre le fameux "and ranging". Je vais aller me renseigner dans le camp des supporters et peut-être exposer succinctement les deux points de vue.Kilohn limahn (discuter) 17 novembre 2014 à 23:59 (CET)
De rien, Kilohn limahn ! Pas de soucis pour l'équation Lidar, je pense qu'Euterpia pourrait aussi donner un avis intéressant là dessus. Du côté de la techno super-continuum, si c'est une distance de 10m c'est vrai que les applications sont tout de suite limitées. Après ça permet quand même de mesurer les concentrations en molécules sur place. Reste à savoir si ça sert à quelqu'un... A mon très humble avis, si on n'a pas de preuve d'applications, on peut réduire le paragraphe en taille et le déplacer dans la partie historique en tant que piste d'amélioration envisagée. En tout cas, si une piste de recherche n'a donné aucun résultat intéressant ça me semble pas utile de mettre un paragraphe dessus (sauf encore une fois dans la partie historique pour dire que dans les années 2000, des gens ont essayé de créer un lidar à techno super-continuum et que ça n'a pas vraiment marché). Gormé (discuter) 18 novembre 2014 à 09:50 (CET)

Tableau applications[modifier le code]

Très cher Gormé Sourire, serait-ce ce genre de tableau que tu verrais bien pour récapituler les applications du lidar? On peut éventuellement s'inspirer de la classification faite sur la page Lidar en anglais... Merci, Kilohn limahn (discuter) 26 novembre 2014 à 21:51 (CET)


Passage au rang A[modifier le code]

Récompense Cher Kiloh limahn, merci beaucoup pour ton travail de fond considérable sur cet article.Gormé (discuter) 25 décembre 2014 à 11:30 (CET)) 14 novembre 2014 à 14:24 (CET)

Je propose le passage de cet article au rang A suite au travail considérable de Kilohn limahn, il n'y a pas eu beaucoup de rectifications faite au cours du mois qui a suivi les ajouts donc j'estime que le contenu est approuvé par les contributeurs réguliers du portail. N'hésitez pas pour autant à proposer relectures et améliorations Sourire Gormé (discuter) 25 décembre 2014 à 11:30 (CET)

Rire Merci beaucoup Gormé, pour ce cadeau de Noël. Il reste toutefois pas mal de travail de mise en forme (surtout des citations, j'ai été paresseux et ai tout mis en code sans respecter la forme standard) et de petites corrections de forme/de syntaxe à faire. Concernant le tableau, j'ai envie d'y renoncer : cela devient monstrueux et trop catalogue, si on veut tout mettre, tu le verras toi-même. A moins que tu aies une autre idée de forme? Merci encore, Kilohn limahn (discuter) 5 janvier 2015 à 12:25 (CET)
Ouf! En effet c'est trèèès dense... Je n'ai pas d'idée plus jolie à l'oeil, peut-être que Euterpia aurait des conseils à donner à ce sujet... Gormé (discuter) 5 janvier 2015 à 12:30 (CET)

Quelques confusions[modifier le code]

Bonjour,

Tout d'abord, bravo pour ce très bel article. Il est vraiment complet, ça fait plaisir de voir un article d'optique dans un tel état d'avancement :)

Néanmoins, je tiens à signaler quelques imprécisions:

  • Il est nécessaire d'[utiliser un laser de forte puissance moyenne (typiquement supérieure à 100mW)] pour les applications autres que courte portée. Si courte portée vaut quelques dizaines de mètres, alors je ne suis pas vraiment d'accord. Typiquement, 30mW suffisent largement pour atteindre 500m (sur cible dure) avec un LiDAR cohérent.
  • Cohérent et hétérodyne ne sont pas identiques. Cohérent signifie que le signal et un oscillateur local (OL) sont mélangés. Si l'OL provient d'une source indépendante du laser d'émission (par exemple un autre laser), alors le LiDAR est cohérent hétérodyne. Si l'OL provient du même laser que celui de la voie d'émission (et en pratique, c'est souvent le cas), on parle de LiDAR cohérent homodyne.
  • "Il requiert une émission laser spectralement fine qui semble a priori incompatible avec la forte puissance nécessaire au lidar": on dispose aujourd'hui de sources très fines spectralement qu'on amplifie sans problème avec des EDFA. Un des problèmes serait plutôt d'éviter les comportement non-linéaires lorsqu'on dépasse 10W dans les fibres...

Je m'emploierai à faire une relecture plus poussée dès que j'ai un peu plus de temps.

En tout cas, bravo pour ce bel article !

--DémosthèneFace-wink.svg(Hi !) 25 septembre 2015 à 14:10 (CEST)

Merci beaucoup Démosthène !.
Je suis tout-à-fait d'accord avec tes remarques. Plus je relis avec du recul, plus je trouve des trucs moyens comme ceux-là.
* Je te propose de remplacer par : "Il est nécessaire d'utiliser un laser de forte puissance moyenne (typiquement supérieure à 100mW), dès que l'on souhaite porter à plus d'un kilomètre."
* Oui, cohérent et hétérodyne n'ont rien à voir. Mais on peut faire un hétérodynage avec le même laser, si l'on décale sa fréquence avec un modulateur. Le lidar est alors dit hétérodyne parce que la fréquence d'oscillateur local est décalée. Par contre des lidars cohérents homodynes, j'en connais peu. Que propose-tu de corriger?
* C'est exact, j'ai d'ailleurs eu la chance de travailler avec de tels lidars fibrés durant ma thèse. Le sens de mon "a priori incompatible" est justement qu'avant l'invention des sources en config Master Oscillator Power Amplifier, on pouvait penser que cela était difficile d'avoir une largeur de raie inférieure au MHz.
--Kilohn limahn (discuter) 22 octobre 2015 à 14:17 (CEST)
Hello Kilohn limahn,
* OK pour la portée. C'est parfait, comme ça.
* Oui, bien sûr, il suffit d'un modulateur acousto-optique pour shifter en fréquence l'OL et rendre le LiDAR hétérodyne. Pour les homodynes, ils me paraissent familiers parce que je bosse quotidiennement avec, mais ils ne sont probablement pas les plus fréquents. En fait, être homodyne permet simplement d'avoir le battement auto-hétérodyne à zéro: en gros, si la cible est immobile, elle ne shifte par la fréquence du signal rétrodiffusé par effet Doppler; une vitesse nulle correspond donc à une fréquence nulle, ça facilite le traitement dans certains cas. Cela dit, on est obligé de shifter la fréquence dès qu'on veut signer la vitesse... Je pense qu'on peut simplement mettre une note comme tu l'as dit, en rappelant que cohérent et homodyne ne sont pas synonymes.
* OK. A ma connaissance, les LiDARs actuels fonctionnent souvent avec des OPO ou des diodes laser à cavité étendues. Dans ce second cas, on trouve dans le commerce des largeurs spectrales de l'ordre de la dizaine de kHz. Mais encore une fois, je ne suis pas assez spécialiste pour savoir si ces diodes sont très fréquentes dans le domaine ou juste utilisées de manière anecdotique.
Bonne journée, --DémosthèneFace-wink.svg(Hi !) 22 octobre 2015 à 14:49 (CEST)

Ondes radio[modifier le code]

Bonjour Kilohn limahn. En annulant ma modification, dont je veux bien croire qu’elle soit elle-même améliorable, vous avez rétabli le texte précédent, qui pose problème : il laisse entendre au lecteur qu’il y aurait une différence de nature physique entre les ondes radio d’une part, et les ondes infrarouges, visibles ou ultraviolettes d’autre part, les trois dernières étant regroupées sous l’appellation « lumière ».

Confusion renforcée par la mention adjacente des ondes sonores, qui, elles, sont bien de nature différente (mécanique) des ondes électromagnétiques.

On utilise généralement le mot « lumière » pour désigner les seules ondes électromagnétiques visibles. Je n’aurais pas d’objection non plus à donner à ce mot un sens élargi à l’ensemble de toutes les ondes électromagnétiques (ondes radio comprises, donc). Mais toute définition intermédiaire est bancale et propre à induire en erreur un lecteur ignorant la nature électromagnétique des ondes radio.

Peut-être est-ce votre usage, dans votre domaine, mais pensez au lecteur moins instruit sur les bases de la physique et à l’interprétation qu’il fera de cette phrase.

Grasyop 20 juin 2016 à 17:31 (CEST)

Grasyop, tu le dis bien : on utilise généralement le mot « lumière » pour désigner les seules ondes électromagnétiques visibles, avec une extension à l'ultraviolet et infrarouge (on dit bien lumière ultraviolette ou infrarouge). On ne parle pas de lumière radio. C'est là que je faisais la distinction. On peut lire partout ailleurs qu'évidemment les ondes radio et la lumière font partie des ondes électromagnétiques, je ne pense pas qu'il soit utile de s'encombrer d'une discussion là-dessus ici, dans une phrase simple de début d'article qui souhaite juste annoncer dans quel domaine on se place. On a aussi besoin de parler du radar et du sonar et en cela ta suppression n'était pas admissible.
Kilohn limahn (discuter) 22 juin 2016 à 10:37 (CEST)